Tennis aux Jeux olympiques de 1900

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tennis aux Jeux olympiques de 1900
Image illustrative de l’article Tennis aux Jeux olympiques de 1900

Édition Jeux olympiques d'été
Date Du 6 au
Lieu Ile de Puteaux
Catégorie JO
Surface Terre (ext.)
Tableaux de simple
Dames 3 tours (6 joueuses)
Charlotte Cooper
Messieurs 4 tours (15 joueurs)
Lawrence Doherty
Tableaux de double
Messieurs 3 tours (8 équipes)
Lawrence Doherty
Reginald Doherty
Mixte 3 tours (6 équipes)
Charlotte Cooper
R.F. Doherty
Tennis aux Jeux olympiques d'été
Le lawn-tennis aux JO de 1900, à la société des sports de l'île de Puteaux.
Le principal court, utilisé lors des finales.
Hugh Lawrence Doherty, lors de la finale du simple homme.

Les épreuves de tennis aux Jeux olympiques de 1900 de Paris se déroulent sur l'île de Puteaux, alors île Rothschild du 6 au .

Le club de la Société de sport de l'Ile de Puteaux qui accueille les rencontres dispose de dix courts en terre battue. Sur les 73 joueurs participants, quinze sont des femmes. Avec le golf, le tennis est la seule épreuve sportive qui leur est alors ouverte.

Les Britanniques, qui dominent le tennis à l'époque, remportent toutes les compétitions.

Organisation[modifier | modifier le code]

La commission technique mise en place pour organiser les épreuves est composée de 9 hommes : MM. Lewis, L.H. Sandford, Armand Masson et Paul Lecaron, cofondateurs du Tennis club de Paris, Cucheval-Clarigny, secrétaire de la Commission de Lawn‐tennis de l'USFSA, Gaston Fournier, Archibald Warden, Le Texier et le baron Jean De Bellet. S'ajoutent M. R.-B. Hough représentant l'Angleterre et Charles A. Voight représentant les autres nations. La direction du tournoi est confiée au vicomte Léon de Janzé, président de la S.S.I.P. qui accueille la compétition, assisté de M. Voight.

Le choix du site de la compétition ne fut connu qu'au dernier moment car les courts initialement choisis du Cercle du Bois de Boulogne, bien que récemment construits, furent jugés de qualité insuffisante pour pouvoir supporter une semaine de compétition[1]. Les organisateurs n'ont donc pas pu prévenir suffisamment à temps les clubs de province et étrangers de la tenue du tournoi.

Quatre épreuves de championnat sont organisées (simple et double messieurs, simple dames et double mixte), ainsi que six compétitions par handicap (simple et double messieurs 1re et 2de classe, simple dames et double mixte) et un tournoi professionnel.

Les droits d'engagement sont de 10 francs par joueurs, 20 francs par paire de double et 5 francs pour ceux disputant un tournoi handicap. La date limite des engagements est le . 2350 francs de prix sont accordés pour le championnats de simple messieurs (1500 au premier, 500 au second et 350 au troisième). Le double messieurs est doté de 1200 francs, le simple dames de 600 francs et le double mixte de 400 francs. Un total de 2450 francs est distribué entre les finalistes des tournois handicap. Les vainqueurs des championnats sont récompensés par des « objets d'art du meilleur goût », à savoir une petite table pour déjeuner de style Louis XVI, ainsi que trois pièces en vermeil et six tasses pour les messieurs, et un service de toilette avec six pièces en vermeil pour les dames[2].

Le règlement prévoit que la compétition réservée aux professionnels n'est maintenue que si au moins quatre joueurs sont inscrits. Les trois premiers reçoivent un prix (1000, 500 et 250 francs).

Les compétitions débutent seulement quatre jours après la fin du tournoi de Wimbledon. Cela n'empêche pas le vainqueur messieurs Reginald Doherty et la finaliste dames Charlotte Cooper d'honorer leur présence à Paris.

Engagements[modifier | modifier le code]

Le tournoi de simple messieurs revêt une importance particulière par la présence des meilleurs joueurs britanniques, à savoir les frères Doherty (AELTC Wimbledon), dont l'aîné Laurie est champion d'Angleterre en simple et en double depuis 1897, mais aussi Harold Mahony (Fitzwilliam LTC), ancien vainqueur du tournoi en 1896. Côté français, le meilleur joueur du moment Paul Aymé est absent après s'être foulé le poigné. Les principaux représentants tricolores sont donc Paul Lebreton (TCP) et André Prévost, vice-champion de France un mois plus tôt. Le jeune Max Decugis (17 ans) déclare forfait avant son premier match en simple mais s'aligne en double. Quatre joueurs Américains de second plan sont également présent dont Charles Sands qui fut quart de finaliste du championnat des États-Unis en 1894.

Le tournoi féminin connait aussi un certain intérêt avec la participation de la triple championne d'Angleterre Charlotte Cooper, de la championne des États-Unis Marion Jones et de la championne de France Hélène Prévost.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Les frères Doherty, qui avaient pour coutume de ne jamais s'affronter, devaient se rencontrer en demi-finale. Reggie laissa son frère cadet Laurie aller en finale car il l'estima le plus fort pour battre Mahony. En effet, celui-ci n'eut aucun mal à battre l'Irlandais (6-4, 6-2, 6-3). Dans l'épreuve du double messieurs, les Britanniques remportèrent facilement le tournoi contre une paire inattendue composée d'un américain de 40 ans du nom de Basil de Garmendia, associé au jeune français Max Decugis (6-1, 6-1, 6-0).

En simple dames, le match le plus intéressant a lieu de demi-finale lorsque Miss Cooper écarte Miss Jones (6-2, 7-5) avant de battre plus facilement Mlle Prévost en finale (6-1, 6-4).

La finale du simple messieurs s'est exceptionnellement déroulée le en raison du retard pris dans l'organisation des rencontres. La distribution des prix a lieu à 18 heures après ce dernier match, sous la présidence de Daniel Mérillon, délégué général de la section des sports de l'Exposition universelle.

Podiums[modifier | modifier le code]

Épreuve Médaille d'or, Jeux olympiques Or Médaille d'argent, Jeux olympiques Argent Médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze Médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze[3]
Simple dames Charlotte Cooper Hélène Prévost Marion Jones Flag of Bohemia.svg Hedwig Rosenbaum
Simple messieurs Hugh Lawrence Doherty Harold Mahony Reginald Frank Doherty Arthur Norris
Double messieurs Hugh Lawrence Doherty
Reginald Frank Doherty
Basil de Garmendia
Max Decugis
Harold Mahony
Arthur Norris
André Prévost
Georges de la Chapelle
Double mixte Charlotte Cooper
Reginald Frank Doherty
Hélène Prévost
Harold Mahony
Marion Jones
Hugh Lawrence Doherty
Flag of Bohemia.svg Hedwig Rosenbaum
Archibald Warden

Résultats[modifier | modifier le code]

Simple messieurs[modifier | modifier le code]

1/2 finale Finale
Harold Mahony 8 6      
Arthur Norris 6 1    
Harold Mahony 4 2 3
  Lawrence Doherty 6 6 6
Lawrence Doherty  
Reginald Doherty forfait

Double messieurs[modifier | modifier le code]

1/2 finale Finale
Maxime Decugis
Basil de Garmendia
6 6      
Georges de la Chapelle
André Prévost
2 4    
Maxime Decugis
Basil de Garmendia
1 1 0
  Lawrence Doherty
Reginald Doherty
6 6 6
Lawrence Doherty
Reginald Doherty
6 6  
Harold Mahony
Arthur Norris
4 1  

Simple dames[modifier | modifier le code]

1/2 finale Finale
Marion Jones 2 5      
Charlotte Cooper 6 7    
Médaille d'or, Jeux olympiques Charlotte Cooper 6 6  
  Médaille d'argent, Jeux olympiques Hélène Prévost 1 4  
Hélène Prévost 6 6  
Hedwig Rosenbaum 1 1  

Double mixte[modifier | modifier le code]

1/2 finale Finale
Hélène Prévost
Harold Mahony
6 6      
Hedwig Rosenbaum
Archibald Warden
3 0    
Médaille d'argent, Jeux olympiques Hélène Prévost
Médaille d'argent, Jeux olympiques Harold Mahony
2 4  
  Médaille d'or, Jeux olympiques Charlotte Cooper
Médaille d'or, Jeux olympiques Reginald Doherty
6 6  
Marion Jones
Lawrence Doherty
2 4  
Charlotte Cooper
Reginald Doherty
6 6  

Tournois par handicap[modifier | modifier le code]

Tournoi professionnel[modifier | modifier le code]

La compétition s'est déroulée sous la forme d'une poule où tous les joueurs s'affrontent. Le professeur Tom Burke termine premier avec quatre victoires.

1er : Tom Burke (S.S.I.P., Paris), 2e : George Kerr (Fitzwilliam Lawn Tennis Club, Dublin), 3e : Charles Hierons (Queen's Club, Londres), 4e : Tom Fleming (Queen's, Londres), 5e : W. Marshall (Paris). NC : Hagette (Stockholm).

Tableau des médailles par pays[modifier | modifier le code]

Rang Pays Médaille d'or, Jeux olympiques Médaille d'argent, Jeux olympiques Médaille de bronze, Jeux olympiques Total
1 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 4 1 3 8
2 Olympic rings.svg Mouvement olympique[5] 2 2 4
3 Drapeau de la France France 1 1 2
4 Drapeau des États-Unis États-Unis 1 1
- Drapeau de la Bohême Bohême 1 1

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. International Lawn Tennis Tournaments, sur International Herald Tribune, 1er juillet 1900
  2. Les sports - Tennis, sur Le Journal, 15 juillet 1900, p.5 et 6
  3. Les matchs pour la 3e place n'ont pas été organisés.
  4. « Le concours de lawn-tennis », sur Le Petit Journal, 12 et 13 juillet 1900
  5. En double, il était d'usage, lors des premières Olympiades, que des joueurs de nationalités différentes puissent faire équipe ; leurs médailles ne sont créditées au bénéfice d'aucun pays.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]