Teneur corpusculaire moyenne en hémoglobine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Cet article traite uniquement des aspects humains alors que le sujet est plus large, il s’agit d’anthropocentrisme. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Discutez-en ou améliorez-le ! Pour de plus amples informations, voir le Guide contre l'anthropocentrisme.

La teneur corpusculaire moyenne en hémoglobine (TCMH), aussi parfois appelée teneur globulaire moyenne en hémoglobine (TGMH), est un paramètre sanguin donnant la quantité moyenne d'hémoglobine contenue dans un globule rouge. Elle est calculée par le rapport entre le taux d'hémoglobine et la numération globulaire. La TCMH est exprimée en picogrammes.

                   taux d'hémoglobine (g/100 ml) x 10       
 TCMH (en pg) = -----------------------------------------
                   numération globulaire (millions/mm3)  
  

Sa valeur définit le caractère normochrome ou hypochrome d'une anémie (l'hyperchromie est impossible étant donné que les globules rouges contiennent physiologiquement de l'hémoglobine à saturation dans leur cytoplasme).

Valeurs usuelles[modifier | modifier le code]

La valeur de référence chez l'adulte se situe entre 27 et 38 picogrammes[1].

Cette valeur varie avec l'âge : elle est plus élevée chez le nouveau-né, elle diminue par la suite. Elle suit le même mouvement que le volume globulaire moyen (VGM).

La valeur de TCMH reflétant la quantité d'hémoglobine contenue en moyenne par globule rouge, dont le volume peut lui-même varier, il faut prendre en compte ces deux variables et considérer la CCMH (concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine) pour définir la normochromie (CCMH de 32 à 35 %) et l'hypochromie (CCMH < 32 %)[2].

Valeurs pathologiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. F. Aubert, P. Guittard, L'essentiel médical de poche, Universités francophones, Ellipses, Aupelfg/Uref, 2e édition, 1995, p. 350. ISBN 2-7298-5511-4.
  2. http://fmc.med.univ-tours.fr/Pages/Hemato/DES/A8-Erythrocyte-2009.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]