Tende (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tende

Populations importantes par région
Autres

Les Tende, aussi appelés Batende, ou encore Batiene, (prononciation plus proche de leur langue), sont un peuple bantou d'Afrique centrale, surtout présent en République démocratique du Congo.

Les Tende sont les originaires d'Angola, ils habitent dans les territoires de Bolobo et de Yumbi (province du Maindombe).

Ils cohabitent avec les Nunu-Bobangi tribu autochtone, premier occupant de la contrée, venue selon la tradition, de la rivière Ubangi et des Tékés, immigrés du Gabon. La plupart des villages habités actuellement par les Tende ont été fondés et jadis habités par les Nunu-Bobangi, , à l'instar de Nkombe, Bombolimboka, Molende, Ilebo-Mangala, Boponga, Moboku, Makanza, Malebo, Ndwa, Bokangamoyi, Bokaka, Bodzandongo (Mistandunga ou Mongama) etc. Certains de ces villages portent les noms des villages de Nunu-Bobangi de la province de l'Equateur.De violents affrontements ont eu lieu à Bolobo entre les Batende et les Banunu en 2006, parce que les Batende, quoique derniers occupants de la contrée se prétendent propriétaires exclusifs des terres des territoires de Bolobo et Yumbi[1].

Pour développer leur contrée (qui va de Bolobo à Nganya), tous les Batiene se sont regroupés au sein d'une association socioculturelle dénommée Kebima.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Edouard Mokemo, Bilan provisoire des atrocités tribales entre les Banunu et les Batende à Bolobo (26 septembre – 3 octobre et 15 – 18 novembre 2006), Bureau d’Appui à l’Autopromotion des Communautés de base, 24 novembre 2006 [1]