Tempo di viaggio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tempo di viaggio est un film documentaire italien réalisé par Andreï Tarkovski et Tonino Guerra, sorti en 1983.

Il a été présenté dans la section Un certain regard au 48e Festival de Cannes, en 1995.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Tarkovski et son ami le scénariste Tonino Guerra voyagent en Italie pour préparer Nostalghia. Les deux voyageurs sont en repérage d'endroits où tourner le film, tout en contemplant les beautés architecturales et en discutant du cinéma.

Tarkovski révèle sa philosophie sur la réalisation et parle de son admiration pour certains réalisateurs, entre autres Robert Bresson, Jean Vigo, Michelangelo Antonioni, Federico Fellini et Ingmar Bergman.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

C'est le seul documentaire sur lui que Tarkovski ait aussi coréalisé. Plusieurs dizaines d'autres documentaires à son sujet ont été produits. Les plus notables sont Une journée d'Andreï Arsenevitch (1999) de Chris Marker et Élégie de Moscou d'Alexandre Sokourov.

DVD[modifier | modifier le code]

Le film est disponible dans Tarkovski. L'intégrale (2017), 8 DVDs[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Contenu du coffret :
    • L’Enfance d’Ivan, 1962 (95 min),Ivan, 12 ans, orphelin, devient éclaireur au sein de l'armée russe.
    • Andrei Roublev, 1966 (186 min), L'histoire du grand peintre Andreï Roublev dans la Russie tourmentée du XVe siècle.
    • Solaris, 1972 (169 min), Le savant russe Kelvin est envoyé en mission sur la mystérieuse planète Solaris.
    • Le Miroir, 1978 (106 min), Un homme gravement malade se remémore les souvenirs qui ont marqué son existence.
    • Stalker, 1980 (163 min), Dans un pays indéterminé, la Zone est une région dangereuse, où seuls les Stalkers, des passeurs, osent s'aventurer.
    • Nostalghia, 1983 (130 min), Un poète russe effectue un voyage en Italie à la recherche d'un compatriote musicien.
    • Le Sacrifice, 1986 (150 min), Un écrivain s'est retiré avec sa famille sur une île déserte au large de la Suède.
    • Tempo di viaggio, 1983 (62 min), L'écrivain Tonino Guerra entraîne Andreï Tarkovski au cœur des beautés de l'Italie.
    • Les Tueurs, 1958 (19 min) ; Il n’y aura pas de départ aujourd’hui, 1959 (46 min) ; Le Rouleau compresseur et le violon, 1960 (43 min.) Édition Potemkine, langue VO russe s-t (fr), Code 2, Suppléments : présentations des films par Pierre Murat, nombreux entretiens avec des collaborateurs du cinéaste, Meeting Andreï Tarkovski de Dmitry Trakovsky (2008, 90 min.).

Liens externes[modifier | modifier le code]