Temple Linquanyuan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temple Linquanyuan
Présentation
Type
Construction
Localisation
Adresse

Le Temple Shaolin du Sud (chinois : 南少林 ; pinyin : nán shàolín), également nommé Temple Linquanyan (chinois : 林泉院 ; pinyin : línquányuàn), situé à 10 kilomètres du centre urbain de la ville-préfecture] de Putian, province du Fujian, en République populaire de Chine, est un ancien temple et monastère du bouddhisme. Entièrement détruit, ses ruines furent redécouvertes en 1986, et un nouveau temple fut reconstruit.

Ce temple est parfois désigné comme le légendaire Monastère Shaolin du Sud, bien qu'il n'existe pas de preuves archéologiques sur cette affiliation.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le temple fut construit pour enrayer la violence qui régnait dans la région.

Ce temple fut détruit sous la dynastie Qing, lorsque les moines Shaolin (environ 500 selon les légendes transmises oralement) se rebellèrent contre le pouvoir.

Religion[modifier | modifier le code]

On y pratique le bouddhisme theravada (chinois : 上座部佛教 ; pinyin : shàngzuòbù fójiào ; littéralement : « bouddhisme du siège d'honneur »).

Arts martiaux[modifier | modifier le code]

Y sont généralement associés les arts martiaux du Sud de la Chine (nanquan) tels Hung-gar, Mo Gar, Choy Lee Fat et Wing Chun.

Spécificités : les postures sont souvent hautes sauf pour certains styles tels que le Hung Gar, les mouvements plutôt courts, l'accent est mis sur la force physique et la vitesse.

Liens externes[modifier | modifier le code]

« Putian », sur CCTV-F,
(zh) Le monastère Shaolin du Sud sur Baidu
(zh) 徐丹, « 南少林两百多年前为何突然消失无影踪? », sur Le Quotidien du Peuple,‎ .