Tempérament de Vallotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tempérament de Valloti

En musique, le tempérament de Vallotti est un tempérament inégal qui porte le nom du musicien italien Francesco Antonio Vallotti.

Principe[modifier | modifier le code]

Pour un accord rapide, opérer ainsi :le résultat est un accord en Do, pour A3= 415Hz.

  • Prendre un diapason à 440Hz et accorder le Sibémol à 440 Hz, puis son octave grave à 220 Hz.
  • Accorder ensuite en montant, à la quinte pure, le Fa et le Do.
  • Puis accorder en descendant du Sibémol, successivement quatre quintes pures. La dernière note accordée est Solbémol.

Nous avons ainsi accordé les six quintes pures du tempérament de Vallotti-Tartini. Il convient de bien se familiariser avec les trois tierces issues de ce début d'accord (Labémol-Do, Solbémol-Sibémol, Rébémol-FA) qui sonnent "tendues" car leur rapport est de 81/64, typique d'une justesse pythagoricienne.

Le tempérament proprement dit commence à partir du Solbémol qu'il vaut mieux appeler désormais Fa#. L'accord se continue en descendant de quinte en quinte: Fa#-Si, Mi, La, etc jusqu'au Sol. Pour chaque quinte, après l'avoir accordée pure, la réduire un peu, obtenir un battement lent. Dans cette formule rapide, on ne chronomètre pas les battements ; on se fonde sur la qualité de la tierce de la dernière note accordée (par ex: Si-"Mibémol déjà accordé"), qui sonnent plus "doux" c'est-à-dire plus proches de la tierce pure (80/64) que les tierces citées au début. Vérifier la quinte Sol-"Do déjà accordé".

On obtient ainsi un tempérament polyvalent dont le ton le plus juste eu égard aux tierces est Ré maj. Les tons voisins sont excellents. Mais dans l'intervalle Sol#-La, le Sol# (en fait Labémol issu de quintes pythagoriciennes) est un peu bas, ce qui altère la cadence en La ...

Voir aussi[modifier | modifier le code]