Tempū Nakamura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tempū Nakamura
中村 天風
Naissance
Drapeau du Japon Tokyo, Japon
Décès
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession
Maître d'arts martiaux
Formation

Compléments

Fondateur du Shinshin-tōitsu-dō (en)

Tempū Nakamura (中村 天風?), né le à Tokyo et décédé à l'âge de 92 ans le , est un maître d'arts martiaux japonais qui contribua à introduire la pratique du yoga au Japon et fonda le style Shinshin-tōitsu-dō (en) (« Voie de l'unification du corps et de l'esprit »).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et contexte familial[modifier | modifier le code]

Né à Tokyo en 1876 sous le nom de Saburō (三郎), Tempū Nakamura est le fils de Nakamura Sukeoki (中村祐興 1829-1909), originaire de la préfecture de Fukuoka, et de Nakamura Teu (中村テウ 1858-1928), originaire de Tokyo alors appelée Edo à l'époque. Son père introduit l'usage du papier monnaie au Japon en tant que directeur du ministère du Trésor. Tempū Nakamura s'installe plus tard à Fukuoka pour vivre chez un parent. Il reçoit des cours privés d'un Anglais, étudie au lycée Shūyūkan de la préfecture de Fukuoka (en), qui fonctionne en anglais, se familiarise avec le style familial de judo et apprend le kenjutsu (art de manier le sabre) et l'iaijutsu (art) (en) (art de dégainer le sabre). Durant un affrontement de judo, il bat à plate couture un adversaire de Kumamoto qui essaie ensuite de le tuer par vengeance. Dans l'échauffourée qui suit, Nakamura poignarde et tue son assaillant, ce que la justice considère comme de la légitime défense. Il quitte ensuite le système scolaire et rejoint la société de l'Océan noir, un groupe ultra-nationaliste, et familiarise avec son fondateur, Tōyama Mitsuru.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

À 16 ans, il rejoint l'armée impériale japonaise et sert comme espion dans le nord de la Chine, une zone qui deviendra à terme l'État fantôche du Mandchoukouo. Il est l'un des neuf agents militaires sur 113 à rentrer vivant au Japon après la guerre russo-japonaise, à la suite d'une sévère attaque de tuberculose à l'âge de 30 ans.

À la recherche d'une cure pour sa maladie[modifier | modifier le code]

Cherchant à guérir de la tuberculose, il étudie les nerfs autonomes à l'université Columbia aux États-Unis, puis voyage en Angleterre, en Allemagne, en Belgique et en France. Il habite pendant un moment chez la famille de Sarah Bernhardt. En 1911, sur le trajet de retour vers le Japon, il rencontre un philosophe Égyptien nommé Kaliapa (alias Cariapa ou Kariappa), qui l'emmène au Kangchenjunga dans l'Himalaya, la troisième plus haute montagne du monde, située entre le Népal et l'Inde. Il y reste pendant deux ans et demi en étudiant et expérimentant le yoga qui le guérit de sa maladie. Il pratique les styles raja yoga et karma yoga avec Kaliapa, en privilégiant le raja yoga.

Retour au Japon[modifier | modifier le code]

De retour au Japon, il devient président de la banque industrielle de Tokyo, et s'affaire à d'autres activités commerciales. Il fonde sa propre organisation philosophique et médicale, renommée Tempūkai (天風会) en 1940. Il enseigne le style Shinshin-tōitsu-dō (en) (« Voie de l'unification du corps et de l'esprit ») à Kōichi Tōhei, qui fondera le Shin Shin Toitsu Aikido.

Au Japon, Nakamura est un écrivain philosophique prolifique et un entrepreneur maritime.

Quelques ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La réalisation du succès (成功の実現)
  • Une vie prospère (盛大な人生)
  • Enflammer son cœur pour réussir (心に成功の炎を)
  • Destin alteré (運命を拓く)
  • Sagesse retentissante - les maximes annotées du philosophe Tempū (叡智のひびき-天風哲人箴言註釈)
  • Vérité retentissante - les maximes annotées du philosophe Tempū (真理のひびき-天風哲人新箴言註釈)
  • Vivre jeune (いつまでも若々しく生きる)
  • Construire sa réussite (君に成功を贈る)

Èlèves de Nakamura[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aikido Shihan Hiroshi Tada: The Budo Body, part 1, 2 et 3 par Tatsuro Uchida, 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]