Tempête Petra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tempête (homonymie).
Tempête Petra
Tempete petra.png
Localisation
Pays
Régions affectées
Caractéristiques
Type
Tempête synoptique hivernale
Vent maximal
186 km/h à Iraty (1 427 m d'altitude)
Pression minimale
972 hPa
Date de formation
Date de dissipation
Durée
2 jours
Conséquences
Nombre de morts
0
Destructions notables
négligeable

La tempête Petra est une tempête synoptique hivernale qui a touché l'Europe de l'Ouest en particulier la France et le Royaume-Uni.

Chronologie des événements[modifier | modifier le code]

Le mardi 4 février 2014 entre 16 heures et 18 heures, le vent commence déjà à devenir très fort sur les caps exposés de la Bretagne avec des rafales de 146 km/h à Ouessant-Stiff et de 139 km/h à Camaret-sur-Mer.

Entre 17 heures et 18 heures on enregistre des pointes de 155 km/h à Camaret-Sur-Mer et de 150 km/h à Ouessant-Stiff, en fin de journée les rafales faiblissent légèrement mais les rafales de vent progressent à l'intérieur des terres.

À 20 heures, la dépression continue sa progression, son centre étant situé sur les côtes irlandaises, les vents sont toujours aussi forts sur les côtes bretonnes avec parfois des rafales supérieures à 150 km/h notamment sur les caps les plus exposés a Camaret-Sur-Mer avec 156 km/h et 137 km/h à la Pointe du Raz, le minimum de pression enregistré est de 972 hPa sur les côtes de l'Angleterre.

Dans la nuit du 4 février au 5 février, les vents faiblissent et on ne relève plus de rafales de vents supérieures à 150 km/h.

Dans la matinée du 5 février, les rafales continuent de faiblir, les rafales ne dépassent plus les 100 km/h sauf localement, cependant dans le Centre-Est les vents se renforcent et atteignent 70/80 km/h.

Cette tempête est à l'origine d'un phénomène de Vague-Submersion qui provoquera une houle parfois supérieure à 19 mètres, ce qui permet au phénomène d'érosion des côtes de continuer sa progression.

Un peu avant, samedi 1er et dimanche 2 février 2014, les effets sur les hauteurs d'eau des forts coefficients de marée (supérieurs à 110) en conjonction avec le passage d'une dépression hivernale au Nord des îles britanniques ont été mesurées par les marégraphes RONIM du SHOM[1].

Rafales de vents maximales enregistrées[2][modifier | modifier le code]

Pays Ville Vent maximal enregistré Commentaire
France Iraty(64) 186 km/h La station est située à 1427 m d'altitude
France Camaret(29) 156 km/h
France Mont-Aigoual(30) 152 km/h La station est située à 1567 m d'altitude
France Ouessant(29) 150 km/h
France Pointe de la Masse(73) 140 km/h Cette station est située à 2800 m d'altitude
France Pointe du Raz(29) 137 km/h
France Col du Béal(63) 134 km/h Cette station est située à 1400 m d'altitude
France Pointe de Penmarch 133 km/h
France Île d'Yeu(85) 128 km/h
France Cap Béar(66) 128 km/h

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]