Température de Néel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La température de Néel, ou point de Néel, est la température TN au-dessus de laquelle un matériau antiferromagnétique devient paramagnétique (l'énergie thermique est alors suffisante pour rompre l'ordre magnétique microscopique de la matière)[1]. Elle porte le nom de Louis Néel (1904-2000), qui a reçu le prix Nobel de physique en 1970 pour ses travaux dans ce domaine.

La température de Néel est analogue à la température de Curie TC des matériaux ferromagnétiques ou ferrimagnétiques, voire ferroélectriques.

Variation de la susceptibilité magnétique[modifier | modifier le code]

Au dessus de TN la susceptibilité magnétique diminue avec l'augmentation de la température selon l'équation :

est la constante de Curie qui est spécifiques à chaque matériau.

Au dessous de TN, diminue avec la diminution de la température.

A TN, atteint son maximum.

Exemples[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant donne les température de Néel pour différentes matières[2].

Substance TN (K)
MnO 116
MnS 160
MnTe 307
MnF2 67
FeF2 79
FeCl2 24
FeI2 9
FeO 198
FeOCl 80
CoCl2 25
CoI2 12
CoO 291
NiCl2 50
NiI2 75
NiO 525
Cr 308
Cr2O3 307
Nd5Ge3 50

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nicola A. Spaldin, Magnetic materials : fundamentals and device applications, Cambridge, Cambridge Univ. Press, , 89–106 p. (ISBN 9780521016582)
  2. Charles Kittel, Introduction to Solid State Physics, New York, John Wiley & Sons, (ISBN 978-0-471-41526-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]