Telford Taylor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant une personnalité américaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Telford Taylor

Telford Taylor ( - ) était un avocat américain principalement connu après la Seconde Guerre mondiale lors des procès de Nuremberg pour son rôle d'assistant de Robert H. Jackson, président du Conseil de procureurs, chef de l'accusation pour les USA, par la suite pour son opposition au sénateur McCarthy dans les années 1950 et sa critique virulente de l'attitude américaine lors de la guerre du Viêt Nam dans les années 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Telford Taylor est né à Schenectady (New York), il est le fils de John Bellamy Taylor, descendant d'Edward Bellamy, et de Marcia Estabrook Jones. Il s'inscrit en 1928 à la faculté de droit de Harward dont il est diplômé en 1932. Il travaille ensuite pour plusieurs agences gouvernementales, notamment en 1940 il devient conseiller général pour la Commission fédérale de propaganda (FCC), avant de rejoindre aver le grade de major en 1942 les services de renseignements de l'armée, où il rejoint le groupe responsible de l'analyse des informations obtenues des transmisssions allemandes utilisant le cryptage Ultra. Il est lieutenant colonel en 1943 et colonel en 1944 lorsqu'il est affecté à l'équipe de Robert H. Jackson, afin de l'assister à rédiger le Statut du Tribunal pénal militaire international de Nuremberg ratifié dans les Accords de Londres du , assise juridique du futur procès de Nuremberg.

Telford Taylor faisant un réquisitoire à une audience du Procès de Nuremberg.