Telefon, Telefon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau de l'Allemagne Telefon, Telefon

Chanson de Margot Hielscher au Concours Eurovision de la chanson 1957
Sortie 1957
Langue Allemand
Genre Musique allemande
Auteur Ralph Maria Siegel (de)
Compositeur Friedrich Meyer (de)

Chansons représentant l'Allemagne au Concours Eurovision de la chanson

Telefon, Telefon (« Téléphone, Téléphone ») est une chanson interprétée par la chanteuse allemande Margot Hielscher et dirigée par Willy Berking pour représenter l'Allemagne (de l'Ouest) au Concours Eurovision de la chanson 1957 qui se déroulait à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne de l'Ouest.

Elle est intégralement interprétée en allemand, langue nationale, comme le veut la coutume avant 1966.

Il s'agit de la septième chanson interprétée lors de la soirée, après Corry Brokken qui représentait les Pays-Bas avec Net als toen et avant Paule Desjardins qui représentait la France avec La Belle Amour. À l'issue du vote, elle a obtenu 8 points, se classant 4e sur 10 chansons[1],[2].

La chanson est une ballade, avec Hielscher chantant à un téléphone en disant qu'elle aime recevoir des nouvelles (à partir des paroles, il est implicite que ce sont les nouvelles d'un amant) via ce support. Au cours de la chanson, elle répond au téléphone et répond en anglais, en français, en italien et en espagnol. Cette partie des paroles a donné lieu à ce qui est généralement considéré comme la première « performance gimmick » dans l'histoire du concours, avec Hielscher qui décroche un récepteur téléphonique réel pendant sa performance. À la fin de la chanson, elle reprend le téléphone et explique (au téléphone) qu'elle ne peut plus parler, car sa chanson (qui était en fait cette chanson) se termine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Concours Eurovision de la chanson 1957 », sur eurovision.tv, Concours Eurovision de la chanson (site officiel) (consulté le 24 décembre 2014)
  2. (en) « Telefon, Telefon - paroles - Diggiloo Thrush », sur diggiloo.net, The Diggiloo Thrush, (consulté le 24 décembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]