Telefónica O2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Telefónica O2
logo de Telefónica O2
Logo d'O2

Création 1985 (Cellnet)
Forme juridique Limited companyVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Slough, Berkshire
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
Direction Matthew Key, CEO
Activité Télécommunications
Société mère Drapeau : Espagne Telefónica
Effectif 29 366 (2006)
Site web http://www.o2.co.uk/
Siège de O2 Allemagne à Munich.

Telefonica O2 plc (connue comme O2 ou avant mars 2005 comme mmO2) est une entreprise britannique de télécommunications spécialisée dans la téléphonie mobile, à l'origine membre de BT Group et appartenant depuis 2005 à l'opérateur espagnol Telefónica. Le siège de la firme est situé à Slough, avec des bureaux majeurs à Bury, Glasgow, Leeds et Preston Brook.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lancées en 1985 sous le nom Cellnet, les activités de O2 au Royaume-Uni étaient une coentreprise entre BT Group (60 %) et Securicor (40 %). En 1993, Cellnet lança des services GSM, et en 1999, Securicor vendit ses parts dans O2 à BT : O2 fut renommée BT Cellnet. BT Cellnet fut intégré dans BT Mobile.

O2 fut créée lorsque BT se sépara de sa branche de téléphonie mobile. La marque BT Cellnet fut renommée O2, le symbole chimique du dioxygène.

En 2005, le gouvernement tchèque a revendu ses parts dans Český Telecom au groupe Telefónica pour la somme de 17,7 milliards de livres sterling[1], soit environ 20,3 milliards d'euros. Ces activités ont été renommées O2 le .

En , Telefónica lance une OPA sur l'opérateur allemand E-Plus appartenant à KPN, pour 8,55 milliards de dollars[2], soit environ 9,8 milliards d'euros. En , les autorités de la concurrence européennes approuvent cette fusion si 20 % des actifs de l'ensemble sont vendus à de nouveaux opérateurs[3].

En , Telefónica tente de négocier la vente de ses activités britanniques sous la marque O2 pour 10,25 milliards de livres sterling, soit environ 11,8 milliards d'euros à Hutchison Whampoa qui possède l'opérateur 3[4]. En , ce projet de vente a été abandonné car les autorités de la concurrence européenne ont bloqué l'acquisition d'O2 par Hutchison Whampoa[5].

En 2016, des informations rapportées par le journal l'Express laissaient envisager un possible rachat de l'entreprise britannique O2 par l'opérateur français Free[6]. Ce projet n'a pas eu de suites.

En , Telefónica et Liberty Global annoncent la fusion de O2 et de Virgin Media, au Royaume-Uni, dans une transaction valorisant l'ensemble près de 38 milliards de dollars, dettes incluses. Les deux entreprises auront une participation de 50 % dans le futur ensemble[7],[8].

Présence géographique[modifier | modifier le code]

Actuelle[modifier | modifier le code]

  • Royaume-Uni : Telefonica O2 y posséde une part de marché de 26 % en 2009[9].
  • Allemagne : O2 avait 13,5 % de part de marché en [10].
  • Espagne : O2 est la marque secondaire à bas-coût de Telefónica sous la couverture de Movistar, lancée le

Anciennes filiales[modifier | modifier le code]

  • Irlande : Telefónica O2 y possédait une part de marché de 32,5 %[11], filiale vendue à Hutchison Whampoa en 2014.
  • Pays-Bas : Telefonica O2 Netherlands ne fait plus partie du groupe depuis 2006[12].
  • Slovaquie : filiale vendue en 2013 à PPF
  • République Tchèque : Telefónica O2 Czech Republic vendu à PPF en 2013[13].

Sponsoring[modifier | modifier le code]

Cette entreprise sponsorise les équipes nationales de rugby à XV d'Angleterre et d'Irlande et a sponsorisé le club de football d'Arsenal

Sources[modifier | modifier le code]