Tek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tekstyle)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir TEC et Teck.

La Tek (ou le Tekstyle) est d'une variante du Jump mélangée avec de la musique « Hardtek », née au milieu des années 2000 en Belgique au Complex à Saint-Nicolas/Sint-Niklaas, à ne pas confondre avec le Complexe Cap'tain ; les mélodies sont plus complexes, contiennent plus de samples divers et les sons sont plus industriels et distordus. La musique Tekstyle, aussi nommée « Tek & Jump », est à la fois un nom regroupant les styles dits « tek » (Jump, French Tek, etc.) et à la fois un terme utilisé par certains DJ qui oscillent entre des sons plus mélodiques (Jump) et des sons plus industriels (French Tek).Le terme tekstyle est souvent associé à des djs tels que Gave (qui fut le premier artiste à avoir apporté ce style avec son premier morceau "I can do", style unique qui aujourd'hui porte le nom de Gavestyle), Bestien, Davoodi, Dr Phunk ou encore Mark with a K, dans un style plus commercial, qui est actuellement l'un des djs numéro un en Belgique.

Aujourd'hui[Quand ?], ce terme remplace de plus en plus le terme "Jumpstyle" ; les DJs sortent de plus en plus leurs compilations sous l'appellation « Tek & Jump », « Tek » ou « Tekstyle music ». L’un des exemples les plus flagrants de cette tendance reste le célèbre label d'évènements belge, Bassevents, qui a depuis longtemps remplacé ses scènes « Jump » par des scènes portant le nom « Tekstyle ».

Danse[modifier | modifier le code]

Le tekstyle désigne l'évolution technique du jump. Inventée en 2006 en Belgique au célèbre club Complex, elle se danse sur de la musique « tek & jump » et s'inspire de danses diverses comme le breakdance, le hip-hop et bien d'autres. C'est une danse qualifiée de "Freestyle" où tout type de pas est adaptable ; les Tekstylers n'hésitent pas à repousser toujours plus loin les limites de leur art et incorporent des saltos, des sauts divers, des mouvements de breakdance et plusieurs autres prouesses à leurs danses. Les danseurs de tekstyle sont généralement appelés tekstylerz ou encore tekkerz. Au tout début de son existence, cette danse portait le nom de « Starsstyle » parce qu'il venait de la boîte de nuit le « Stars » (ancien complexe), après le style porta le nom de Tekstyle car il provenait de la Tekroom (salle tek du complexe) et qu'il se dansait sur de la musique Tek.

Perception[modifier | modifier le code]

Les adeptes du Tekstyle en Belgique s'habillent avec des marques telles que Jack & Jones, Edhardy, G-star, Guess, Armani, Dolce & Gabbana, Adidas Originals et des vêtements de DJ, de label, d'événements, de boîtes de nuit (Dirty Workz, Bassevents, Oyo, Coxwen Complex, etc.).

Note : Si quelques DJs figurent parmi des listes de DJs de styles musicaux différents, c’est que la frontière est parfois mince entre les divers styles et que les DJs produisent parfois des morceaux aux sonorités assez éloignées pour être considérées comme « de styles différents ».

Références[modifier | modifier le code]