Tekna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tekna
تاكنة
Populations significatives par région
Maroc 27 000 (1975)
Sahara occ. 23 000 (1975)[1]
Population totale 50 000 (1975)[2]
(est. 2016: plus de 100 000)
Autres
Régions d’origine Maroc, Sahara occidental
Langues Hassaniya, Chleuh
Religions Islam (Sunnisme)
Ethnies liées Reguibat, Sanhadjas, Chleuhs
Description de cette image, également commentée ci-après

Habitat et aire de nomadisation des Tekna

Les Tekna (arabe : تاكنة) sont une confédération tribale d'origine sanhajienne vivant au sud du Maroc et au nord du territoire du Sahara occidental. Ils se divisent en deux groupes: les Aït Djemel à l'ouest et les Aït Atman à l'est[3].

Les Tekna se divisent également en groupements arabophones parlant le dialecte hassaniya et en groupements berbérophones parlant le tachelhit[4]. Ils pratiquent un sunnisme de rite malékite aux pratiques souples[5].

Au XIXe siècle, ils étaient les maîtres d'un important commerce transsaharien. Ils sont semi-nomades, cultivent l'orge, le blé et les plantes maraîchères dans les oueds aménagés par l'irrigation et entretiennent des troupeaux de dromadaires et d'ovins[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

La confédération des Tekna est composée de plusieurs tribus, organisées au sein de deux groupements (« leff »)[3]:

  • Aït Djemel (Tekna de l'ouest), comprenant les tribus Aït Lahcen, Izerguiyen, Yaggout et Aït Moussa Ou Ali ;
  • Aït Atman ou Aït Bella (Tekna de l'est), comprenant les tribus Azouafit, Aït Oussa, Aït Brahim et Aït Hmad.

Démographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Barbier, Le conflit du Sahara occidental, L'Harmattan, 1982, p.17
  2. Robert Rézette, Le Sahara occidental et les frontières marocaines, Nouvelles Editions Latines, 1975, p. 27
  3. a et b http://www.telquel-online.com/archives/161/images/shema.pdf
  4. Claire Cécile Mitatre, « Le couloir ouest-saharien : un espace gradué », L’Année du Maghreb, VII (2011), p.211-228
  5. Attilio Gaudio, Les Populations du Sahara occidental, éditions Karthala, , p. 101
  6. Attilio Gaudio, Les Populations du Sahara occidental, éditions Karthala, , p. 97

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]