Tefreg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tefreg
Noms
Nom arabe تفرڨ
Nom berbère ⵜⴼⵔⴳ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Petite Kabylie
Wilaya Bordj Bou Arreridj
Daïra Djaafra
Code ONS 3424
Démographie
Population 2 164 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 36° 19′ 00″ nord, 4° 44′ 00″ est
Localisation
Localisation de Tefreg
Localisation de la commune dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Tefreg

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Tefreg

Tefreg est une commune de la wilaya de Bordj Bou Arreridj dans la région de Petite Kabylie en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située au nord de la wilaya de Bordj Bou Arreridj dans la chaîne des Bibans et est entourée des communes d'El Main, de Djaafra et de Guenzet (wilaya de Sétif).

Situation[modifier | modifier le code]

La commune de Tefreg est située à 42 km au Nord[2] de la ville de Bordj Bou Arreridj

Communes limitrophes de Tefreg
Aït R'zine (Wilaya de Béjaïa) El Main Guenzet (Wilaya de Sétif)
Djaafra Tefreg Guenzet (Wilaya de Sétif)
Colla Djaafra Tassameurt

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

La commune de Tefreg est composée de vingt-trois localités[3] :

  • Achadou
  • Aourir
  • Attout
  • Boumerzoug
  • Ighil
  • Ighil Ouchène
  • Lazib
  • Ouled Abdellah
  • Aït Amar
  • Aït Hamma
  • Ouled Kacem Chouf
  • Ouled Rached
  • Ouled Sidi Salah
  • Ouled Zaïd
  • Ourdjouh
  • Ranib
  • Sidi Abdellah
  • Sidi Malek
  • Tadchirt
  • Teffreg
  • Tera
  • Tiaroussine
  • Zekhnine

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant l'Algérie française, Tefreg était un douar (fraction de la tribu des Beni-Yadel) de la commune mixte des Bibans dans l'arrondissement de Sétif (Département de Constantine).

Lors de la guerre de libération nationale le village de Teffreg a été le plus éprouvé par les bombardements de l'opération Espérance ( ou opération Dufour de son nom officiel) de juin 1956 : 170 bombes de gros calibres ont été lâchées faisant 52 victimes dont 20 hommes, 32 femmes et enfants ainsi que 14 blessés, 220 maisons y ont été détruites sans compter celles qui, sérieusement éprouvées, sont redevenues inhabitables. Ajoutez à cela 18 bêtes de somme et 37 animaux domestiques abattus[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Bordj Bou Arreridj, sur le site de l'ONS.
  2. « Google Maps », sur Google Maps (consulté le 27 septembre 2017)
  3. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret no 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Bordj Bou Arreridj, page 1556.
  4. http://www.babzman.com/il-y-a-60-ans-loperation-esperance-deferlement-sur-les-villages-de-la-petite-kabylie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]