Teemu Tainio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Teemu Tainio
TeemuTainio (cropped).jpg
Tainio avec les New York Red Bulls en mai 2011.
Biographie
Nationalité Drapeau : Finlande Finlandais
Naissance (36 ans)
Lieu Tornio
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1994-1995 Drapeau : Finlande TP-47 Tornio
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1996-1997 Drapeau : Finlande FC Haka 046 (14)
1997-2005 Drapeau : France AJ Auxerre 204 (18)
2005-2008 Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur 083 0(4)
2008-2010 Drapeau : Angleterre Sunderland 023 0(1)
2009-2010 Drapeau : Angleterre Birmingham City 006 0(0)
2010-2011 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 005 0(0)
2011-2012 Drapeau : États-Unis New York Red Bulls 047 0(0)
2013-2014 Drapeau : Finlande HJK Helsinki 052 0(3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
- Drapeau : Finlande Finlande espoirs
1998-2014 Drapeau : Finlande Finlande 064 0(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 février 2015

Teemu Tainio, né le à Tornio, est un footballeur international finlandais qui à évolué au poste de milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Enfant, à Tornio en Laponie, le jeune Teemu Tainio ne pense qu'à faire du sport. Il pratique le football, mais aussi le hockey sur glace, le basket-ball et le volley-ball avec parfois quatre entraînement par jour et en séchant l'école. Il se débrouille bien dans chaque discipline mais c'est balle au pied, commencé à quatre ans, qu'il est le meilleur[1]. Tainio est sélectionné en équipe première dans son club formateur, le Tornion Pallo 47, en troisième division finlandaise, à seulement quatorze ans. Sa réputation traverse rapidement les frontières de la Laponie et, à seize ans, Tainio rejoint le Haka Valkeakoski, club avec lequel il débute en première division au poste d'attaquant et remporte la Coupe nationale[1]. Il y joue vingt matchs pour quatre buts marqués et fera notamment l'expérience de la Coupe de l'UEFA.

Le 7 juin 1997 à Vaasa, lors d'une rencontre éliminatoire de l'Euro espoirs 1998 Finlande-France (1-1), Teemu Tainio convainc un émissaire de l'AJ Auxerre présent en neuf minutes. Le prodige du FC Haka de 17 ans-et-demi signe le but de l'égalisation et réussit une fin de match éblouissante. Guy Roux est alerté et envoie quelqu'un le superviser dans son pays. L'AJA s'ajoute à une liste de prestigieux prétendants parmi Manchester United, l'AC Milan, l'Ajax Amsterdam et les Glasgow Rangers. En accord avec son entraîneur, Tainio décide d'effectuer trois séjours d'une semaine à Auxerre, Milan puis Manchester. De l'AJA, il sait seulement les bonnes conditions offertes aux jeunes joueurs. Il le vérifie arrivé en France, décide d'annuler les deux autres stages et reste en Bourgogne[1].

Révélation à l'AJ Auxerre[modifier | modifier le code]

Au printemps 1998, au terme de son service militaire, Taino rejoint donc le championnat de France. Guy Roux le fait débuter lors du dernier match de la saison 1997-1998 au stade de l'Abbé-Deschamps face au RC Lens. Entré en jeu à treize minutes de la fin, il rate une occasion pouvant faire changer le destin du futur champion[2]. Handicapé par une blessure aux adducteurs lors de la saison suivante, il n'est titularisé qu'à deux reprises et dispute onze bouts de matchs. Taino se révèle lors de la saison 1999-2000, après onze journée, il est titularisé à six reprises et inscrit trois buts[1]. Il attend quatre saisons afin de s'imposer comme titulaire. Il remporte la Coupe de France à deux reprises avec Auxerre et a également acquis une expérience en Ligue des champions de l'UEFA en 2003. Considéré comme un milieu de terrain très discret et très travailleur, ses années auxerroises ont cependant été émaillées par de nombreuses blessures.

Tottenham Hotspur[modifier | modifier le code]

En 2005, son contrat avec Auxerre arrive à échéance et Tainio est donc disponible pour un transfert gratuit. En janvier 2005, il décide de signer à Tottenham Hotspur pour un contrat courant sur quatre saisons. Au cours de cette première saison, Tainio connaît un succès immédiat auprès des supporters et le manager du club, Martin Jol. Il devient un joueur régulier des Spurs lors de cette saison, jouant à différents postes au milieu de terrain.

Il marque son premier but avec le club en décembre 2005 contre Newcastle United lors d'un match à White Hart Lane. Tainio est l'un des dix membres des Spurs frappés par une intoxication alimentaire le 6 mai 2006, lors de la soirée précédant le dernier match de la saison face à West Ham United. Il joue cependant tout de même ce match. Son équipe s'incline, perdant ainsi toute chance de se qualifier pour la Ligue des champions.

Il marque son second but avec les Spurs, le 9 décembre 2006 lors de la victoire de Tottenham (5-1) contre Charlton. Sa troisième réalisation intervient contre West Ham, le 4 mars 2007, où il égalise à 2-2. Il heurte également Aaron Lennon en lui faisant un chiquenaude mais les Spurs gagneront tout de même la partie 4-3[réf. nécessaire].

Tainio remporte, en 2008, la Coupe de la Ligue anglaise (connue aussi sous le nom de Carling Cup). Lors de la finale de cette édition, le 24 février 2008, Tottenham bat Chelsea 2-1 après prolongations au Wembley Stadium. Il entre en cours de jeu à la 75e minute alors que le score est de un but partout.

Sunderland[modifier | modifier le code]

En juillet 2008, il signe avec Sunderland en Premier League pour 3 ans, après une dernière saison difficile à Tottenham Hotspur.

Birmingham City[modifier | modifier le code]

Tainio rejoint le club de Birmingham City le 1er septembre 2009, où il est prêté pour la saison 2009–2010. Il effectue ses débuts pour le club le 13 septembre lors de la défaite 1–0 de Birmingham à domicile lors du derby contre Aston Villa.

L'Ajax avant la MLS[modifier | modifier le code]

Le 31 août 2010, il résilie son contrat avec Birmingham City et s'engage pour un an avec le club néerlandais de l'Ajax Amsterdam. Ne jouant que très peu, il résilie son contrat en février 2011.

Après un essai, il s'engage en mars 2011 avec la franchise américaine des Red Bull New York en Major League Soccer. En novembre 2012, son contrat n'est pas renouvelé[3].

Retour en Finlande et fin de carrière[modifier | modifier le code]

Le 2 janvier 2013, il effectue son retour en Finlande en s'engageant pour 2 ans au HJK Heksinki[4]. En février 2015, il annonce qu'à la suite d'une multitude de blessures, il met un terme à sa carrière[5].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Teemu Tainio fait ses débuts pour l'équipe nationale, le 5 février 1998, contre Chypre. Depuis cette date, il est l'un des joueurs réguliers de l'équipe. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus importants joueurs de l'équipe nationale après Jari Litmanen.

Malheureusement pour la Finlande, Tainio s'est blessé à plusieurs reprises et a donc, par conséquent, raté beaucoup de matchs importants pour son pays.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Guy Roux déclare en novembre 1999 : « Teemu (...) est un garçon qui, malgré son très jeune âge, fait preuve de maturité. (...) Il y a beaucoup de vivacité dans son jeu, il est sobre et efficace. (...) J'apprécie tout particulièrement sa combativité et sa volonté »[1].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Thierry Hubac & Pierre Minier, « Espoir : Teemu Tainio, l'étoile polaire », Onze Mondial, no 130,‎ , p. 88-89 (ISSN 0995-6921)
  2. La dernière journée de la D1 1997-1998 est décisive pour l'attribution du titre. Si un but avait été marqué contre le RC Lens, le FC Metz serait passé en tête du championnat devant les Lensois.
  3. New York : Solli et Tainio prennent la porte, mls-news.fr, 16 novembre 2012
  4. (fi) « Teme Tainio Klubin keskikentälle », sur hjk.fi,‎ (consulté le 16 février 2015)
  5. « Tainio stoppe sa carrière », sur uefa.com,‎