Ted Jensen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ted Jansen
Description de cette image, également commentée ci-après
Ted Jensen en 2013.
Informations générales
Naissance (63 ans)
New Haven, États-Unis
Activité principale Ingénieur du son
Années actives Depuis 1972

Ted Jensen, né le à New Haven, est un ingénieur du son américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ted Jensen commence à faire des enregistrements de groupes locaux alors qu'il est au lycée avant d'intégrer en 1972 la société nouvellement créée Mark Levinson Audio Systems en tant que concepteur d'équipements audio. Il la quitte en 1976 pour rejoindre Sterling Sound, à New York, en tant qu'ingénieur du mastering. Il commence sa carrière en s'occupant notamment du mastering d'Hotel California des Eagles (1976) et de The Stranger de Billy Joel (1977). Il est promu chef ingénieur en 1984 et participe à plusieurs innovations technologiques dans le domaine du mastering[1].

En 1998, il rachète Sterling Sound avec ses collègues Greg Calbi et Tom Coyne et en partenariat avec Murat Aktar et Metroplis Studios[2]. Tout au long de sa prolifique carrière, il a travaillé sur plus de 2400 albums [3] et a notamment réalisé le mastering des albums Some Girls des Rolling Stones (1978), Ghost in the Machine de The Police (1981), Madonna de Madonna (1983), Speaking in Tongues des Talking Heads (1983), Unplugged d'Eric Clapton (1992), Far Beyond Driven de Pantera (1994), Supernatural de Santana (1999), American Idiot de Green Day (2004), Diamond Eyes de Deftones (2010), The 2nd Law de Muse (2012) et Ghost Stories de Coldplay (2014)[1]. Il a remporté un Grammy Award en 2002 pour son travail sur l'album Come Away with Me de Norah Jones[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Ted Jensen Biography sur sterling-sound.com
  2. (en) Bradley Bambarger, « Mastering Pros PlanNYC Studio », Billboard,‎ , p. 5 et 148
  3. (en) Ted Jensen sur metal-archives.com
  4. Ted Jensen Awards sur AllMusic