Techniques papetières et graphiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les techniques papetières et graphiques concernent les procédés d'impression de masse (presse, catalogues, affiches, cartonnages, étiquettes commerciales de produits), ainsi que celles relatives aux pliages et cartonnages.

Le salon[modifier | modifier le code]

Cette branche d'activité possède son salon, qui a lieu tous les trois ans dans une ville différente, et revient par exemple tous les neuf ans (1983, 1992, 2001, 2010...) à Paris. Aucune carte professionnelle n'est exigée en sus du prix d'entrée, et comme les fabricants y viennent pour montrer plusieurs fois par jour les performances de leurs machines en plein fonctionnement, les visiteurs qui viennent en ramasser la production (cartes géographiques, reproductions d'œuvres d'art...) y sont les bienvenus. On leur fournit même des sortes de carquois pour y ranger leurs rouleaux. Il n'est pas rare de repartir de ce salon chargé de dix kilogrammes de posters.

Le stand d'International paper company y distribue gracieusement et rituellement un fascicule au format étroit, richement illustré, qui résume en couleurs l'état de l'art au moment de sa composition. Celui-ci est régulièrement amélioré et réédité.

Il est intéressant de visiter ce salon au moins une fois, ne serait-ce que pour découvrir la taille gigantesque d'une simple machine à imprimer les étiquettes de bouteilles de shampooing et le monde très clos le reste du temps des TPG.

Composition[modifier | modifier le code]

Photocomposeuses[modifier | modifier le code]

Machine de composition permettant de traduire un texte saisi en texte typographié au moyen de matrices de caractères de différentes formes. On classe ces appareils en générations successives : de la première, où une bande perforée actionne un disque comportant les caractères en négatifs, aux dernières, entièrement informatisées, qui utilisent des caractères digitalisés pour les intégrer à des ensembles textes-filet-fonds tramés-illustrations ; ce sont des enregistreurs d'images par balayage, le texte n'étant plus qu'une série de lettres qu'on aligne mais l'un des éléments d'une image globale. La photocomposition est le traitement typographique sur photocomposeuse d'un texte dont on obtient une épreuve sur papier ou film photosensibles (bromure ou typon). Source : "apprivoiser la chaîne graphique" de Yves Bernard, les éditions d'organisation

Polices de caractères[modifier | modifier le code]

Techniques d'impression[modifier | modifier le code]

Le tramage[modifier | modifier le code]

Le principe du tramage est détaillé dans l'article Tramage dans l'imprimerie.

Tramage couleur : les angles d'orientation[modifier | modifier le code]

Lire la rubrique détaillée tramage en imprimerie.

Techniques papetières[modifier | modifier le code]

Impression papier[modifier | modifier le code]

Cartonnages[modifier | modifier le code]

Le cartonnage concerne la conception, la fabrication et le commerce de cartons.