Technical Ecstasy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Technical Ecstasy

Album de Black Sabbath
Sortie 25 septembre 1976 Drapeau des États-Unis
8 octobre 1976 Drapeau du Royaume-UniDrapeau de l'Europe
Enregistré Juin 1976, Studios Criteria, Miami, Floride
Durée 40 min 36
Genre Heavy metal
Producteur Black Sabbath
Label Vertigo Records
Warner Bros Records
Critique

Albums de Black Sabbath

Singles

  1. It's Alright
    Sortie : 1976
  2. Gypsy
    Sortie : 1976

Technical Ecstasy est le septième album studio du groupe de heavy metal anglais Black Sabbath. Il est sorti le 25 septembre 1976 sur le label Vertigo Records (Warner Bros Records en Amérique du Nord) et a été produit par le groupe.

Historique[modifier | modifier le code]

Début du printemps 1976, Black Sabbath s'installe dans les Ridge Farm studios dans le West Sussex pour écrire les futures compositions du nouvel album[1]. Fin mai, le groupe s'envole pour la Floride et les Studios Criteria de Miami où l'album sera enregistré. La production sera assuré parTony Iommi, ce-dernier avouant dans une interview donnée au magazine Guitar World, que personne ne voulait prendre la responsabilité de la production, ni un producteur extérieur, ni que tout le groupe s'en occupe, donc il ne restait que lui[2].

Les tensions entre les musiciens commençaient à apparaître, Tony travaillant beaucoup avec le clavièriste Gerald Woodroffe pour préparer les chansons, les trois autres profitant beaucoup plus du soleil et des bars de Miami. Le son de cet album s'écarte de plus en plus du heavy metal/doom metal des premiers albums, s'orientant vers un hard rock où les claviers sont omniprésents.

It's All Right est la première chanson de Black Sabbath qui fut chanté par un autre qu'Ozzy Osbourne. C'est le batteur Bill Ward qui la chante avec l'appui et les encouragements des autres membres du groupe y compris Ozzy. Il avait composé la chanson lui-même, Tony Iommi y rajoutant son solo de guitare[1]. Le groupe américain Guns N' Roses en fera une reprise lors de sa tournée en 1992 que l'on peut trouver sur son album "Live", Live Era: '87-'93 paru en 1999.

Si l'album se classa encore à une honorable 12e place dans les charts britanniques, il sera en net recul par rapports aux albums précédents dans les charts nord-américains, 51e place du Billboard 200 et 38e place des charts canadiens. Il faudra attendre juin 1997 pour qu'il soit certifié disque d'or aux États-Unis.

La pochette sera l'œuvre de Storm Thorgerson membre du collectif de graphisme britannique Hipgnosis. Elle représente deux robots qui s'échangent des fluides sur un escalator qu'Ozzy Osbourne décrira comme deux robots baisant sur un escalator[1].

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Face 1
  1. Back Street Kids - 3:47
  2. You Won't Change Me - 6:42
  3. It's Alright - 4:04
  4. Gypsy - 5:14
Face 2
  1. All Moving Parts (Stand Still) - 5:07
  2. Rock 'n' Roll Doctor - 3:30
  3. She's Gone - 4:58
  4. Dirty Women - 7:13

Musiciens[modifier | modifier le code]

Musicien additionnel :

  • Gerald Woodroffe (crédité sur la pochette sous le nom de Gerald Woodruffe) : claviers

Charts et certification[modifier | modifier le code]

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau du Canada Canada[3] 12 semaines 38e
Drapeau des États-Unis États-Unis[4] 9 semaines 51e
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [5] 6 semaines 13e
Drapeau de la Suède Suède[6] 3 semaines 33e
Certification
Pays Certification Ventes Date
Drapeau des États-Unis États-Unis[7] Disque d'or Or 500 000 + 16/06/1997

Notes et références[modifier | modifier le code]