Tech 1 Racing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alvaro Parente en 2007

Tech 1 Racing est une écurie de sport automobile créée en 2000 par Simon Abadie[1], ancien pilote international, et sa sœur, Sarah. Basé à Toulouse (France), Tech 1 Racing se positionne parmi les meilleurs teams européens et démontre chaque saison sa compétitivité, tant en berline qu'en monoplace, en témoignent ses 10 titres de Champion Team, acquis depuis 2006.

Historique[modifier | modifier le code]

Après un investissement important dans le championnat Eurocup Mégane Trophy ponctué par plusieurs titres, l'écurie a souhaité se positionner comme structure formatrice pour ses pilotes, des débuts en monoplace jusqu'à la Formule 1. En 2010, alors qu'elle était déjà présente en Formula Renault 3.5 Series, l'écurie a complété son activité par la reprise de la structure et des pilotes d'Eurocup Formula Renault 2.0 de SG Formula, quelques jours seulement avant la première course de la saison[2].

Après un engagement en 2010 et 2011 en GP3 Series, la structure a décidé d'arrêter cette catégorie pour se concentrer sur les compétitions monoplaces des World Series by Renault, Formule Renault 2.0 et Formula Renault 3.5 Series, et accompagner ses pilotes jusqu'aux portes de la Formule 1 comme Jérôme d'Ambrosio, Charles Pic, Jean-Éric Vergne, Daniel Ricciardo et Jules Bianchi.

Fin 2015, Tech 1 Racing s'associe à la toute nouvelle équipe Panis Barthez Compétition et en assure tout l'aspect technique et logistique. Pour sa première saison, Panis Barthez Compétition s'est engagée dans le championnat ELMS et a également participé aux mythiques 24 heures du Mans[3].

Championnat de France Formule Renault 2.0[modifier | modifier le code]

De 2000 à 2004, l'équipe participe au Championnat de France Formule Renault 2.0.

Eurocup Mégane Trophy[modifier | modifier le code]

En 2005, Tech 1 Racing a rejoint l'Eurocup Mégane Trophy avec Matthieu Lahaye et Simon Abadie, finissant respectivement 9e et 10e du championnat Pilotes.

L'année suivante, l'équipe termine deuxième du championnat Pilotes avec Matthieu Lahaye et obtient également le titre Team, le premier de trois années consécutives.

En 2007, ils finissent également Champion et Vice-Champion du championnat Pilotes avec respectivement Pedro Petiz et Dimitri Enjalbert.

Formula Renault 3.5 Series[modifier | modifier le code]

2006 a vu Tech 1 Racing rejoindre le championnat Formula Renault 3.5 Series avec les pilotes Jérôme d'Ambrosio et Ryo Fukuda après avoir repris les équipements et la structure monoplaces du Saulnier Racing. Au terme de la saison, l'équipe termine 12e du championnat et Fukuda réalise le meilleur résultat de l'équipe avec une 4e place au Mans ainsi qu'à Donington Park.

En 2007, le team recrutait le champion British Formula 3, Alvaro Parente, et le français Julien Jousse. À l'issue de la saison et après deux victoires (Monaco et Spa-Francorchamps), Parente remportait le titre Pilotes et Julien Jousse finissait à la dixième place. Tech 1 Racing devenait également Champion Team devant International Draco Racing et Carlin Motorsport.

Pour la saison 2008, le team a poursuivi avec Julien Jousse qui a été rejoint par Charles Pic. Après 6 podiums - incluant une victoire à Barcelone - Jousse a terminé second du championnat Pilotes derrière Guido Van der Garde. Quant à Pic, après deux victoires à Monaco et au Mans, il finit 6e du championnat. Le team a également remporté son second titre Team consécutif.

En réunissant les pilotes Daniel Ricciardo et Brendon Hartley au début de la saison (le second sera remplacé durant la saison par Jean-Éric Vergne), Tech 1 Racing a assuré le titre de Team de la saison 2010.

En 2011, l'équipe réunit Kevin Korjus et Arthur Pic, finissant respectivement 6e et 23e du championnat. De son côté, l'équipe termine 5e du classement Team.

En 2012, Kevin Korjus a poursuivi avec l'équipe et a été rejoint par Jules Bianchi. Toutefois, en milieu de saison, Korjus était remplacé par Daniel Abt, venu du GP3. L'année se soldait par un titre Team pour Tech 1 Racing et une place de Vice-Champion pour Jules Bianchi.

En 2013, l'équipe a réuni l'ancien champion Formula Renault 3.5 Series 2010, Mikhaïl Aleshin, et Nigel Melker. Ce dernier est monté deux fois sur le podium, à Spa-Francorchamps (3e) et à Moscou (3e).

Formula Renault 2.0 Eurocup[modifier | modifier le code]

L'écurie Tech 1 Racing a rejoint la Formula Renault 2.0 Eurocup en 2010 après avoir repris la structure et les équipements de SG Formula.

Cette même année 2010, l'écurie alignait donc les pilotes de la structure SG Formula : Arthur Pic, Hugo Valente et Aaro Vainio. Ceux-ci finissaient respectivement 3e, 12e et 4e du championnat Pilotes alors que Tech 1 Racing remportait le titre Team.

En 2011, l'équipe alignait 5 pilotes : Javier Tarancon, Grégoire Demoustier, Miki Weckstrom, Paul-Loup Chatin et Gilbert. Alors que l'écurie finissait 4e du championnat Team, Tarancon prenait la 8e place du championnat Pilotes, Chatin la 9e et Weckstrom la 18e.

Pour l'année 2012, Paul-Loup Chatin renouvellait avec Tech 1 Racing et était rejoint par Matthieu Vaxivière, Óscar Tunjo et Roman Mavlanov ainsi que Felipe Fraga pour un meeting. Tech 1 Racing prenait la 5e place du championnat Team tandis que Chatin prenait la 6e place du championnat Pilotes et Tunjo la 8e.

En 2013, l'équipe aligne trois pilotes : Pierre Gasly, Matthieu Vaxivière et Egor Orudzhev.

En 2014, Tech 1 Racing engage de nouveaux trois voitures aux mains du français Anthoine Hubert (15e), et des russes Egor Orudzhev (8e) et Vasily Romanov (Non classé).

En 2015, Anthoine Hubert rempile avec l'équipe et termine 5e. Ses coéquipiers Simon Gachet (France) et Hugo De Sadeleer (Suisse) terminent 16e et non classé.

En 2016 ce sont Gabriel Aubry, Hugo De Sadeleer, Sacha Fenestraz et Dorian Boccolacci qui représentaient l'équipe en Formule Renault 2.0 Eurocup. Ils ont terminé respectivement aux 12e, 6e, 6e et 2e places.

En 2017, Tech 1 Racing engagera quatre monoplaces dans le championnat Eurocup. Elles seront pilotées par Gabriel Aubry (France), Max Fewtrell (Angleterre), Thomas Neubauer (France) et Thomas Maxwell (Australie)[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Charles Pic en 2008
Brendon Hartley en 2009
  • Eurocup Mégane Trophy
    • Champion par équipe en 2006, 2007 et 2008
    • Titre pilote en 2007 avec Pedro Petiz
    • Vice-champion en 2006 avec Matthieu Lahaye et en 2007 avec Dimitri Enjalbert

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Simon Abadie sur DriverDatabase
  2. Tech 1 débarque en Eurocup FR 2.0
  3. « ELMS ? Tech 1 Racing se lance en LMP2 avec Panis et Barthez », autohebdo.fr,‎ (lire en ligne)
  4. Samuel, « Tech 1 Racing dévoile son quatuor pour 2017 », Tech 1 racing,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]