Te Arawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (décembre 2013).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La traduction de cet article ou de cette section doit être revue. (décembre 2013)

Le contenu est difficilement compréhensible vu les erreurs de traduction, qui sont peut-être dues à l'utilisation d'un logiciel de traduction automatique. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou modifiez l'article.

Page d'aide sur les redirections Pour les pirogues de haute mer de la tradition maorie, voir Arawa (pirogue).

Te Arawa désigne, dans la tradition maori, une tribu descendant d'un groupe venu de Polynésie en Nouvelle-Zélande il y a quelque vingt générations, à bord d'une pirogue de haute mer portant le même nom (arawa) sous la direction de leur chef Houmaitawhiti, en quête de terres nouvelles[1].

Histoire de la tribu Te Arawa et de sa pirogue[modifier | modifier le code]

Autrefois connu sous le nom de Nga-rakau-tapu-a-Atuamatua, la pirogue Te Arawa tire son nom du requin rouge auquel elle ressemble, quand il descend dans les tourbillons[pas clair] lors de sa migration vers Aotearoa à partir de son pays de naissance, Rangiatea[réf. nécessaire]. Le capitaine de la pirogue était Tamatekapua, et son principal tohunga (prêtre) était Ngatoroirangi.

Les tribus Te Arawa sont maintenant constituées de la confédération des peuples Māori iwi et hapu (tribus et clans) basés autour de Rotorua et de la baie de l'Abondance, une région du nord de la Nouvelle-Zélande qui rassemble une population d'environ 40 000 personnes en 2012.

L'histoire du peuple Te Arawa est étroitement lié à celle de la pirogue arawa. L'iwi et le hapu, qui constituent Te Arawa comprennent Ngati Whakaue (en), Ngati Rangiteaorere (en), Ngati Pikiao (en), Ngati Makino (en), Ngati Rangitihi (en), Ngati Rangiwewehi (en), Tapuika (en), Waitaha (en), Ngati Ngararanui (en), Ngati Rongomai (en), Ngati Tahu (en), Ngati Whaoa (en), Ngati Tarawhai (en), Ngati Te Roro o Te Rangi (en), Ngati Kea Ngati Tuara (en), Ngati Tura-Ngati Te Ngakau (en), Uenuku-Kōpako (en), Tūhourangi (en), Ngati Wahiao (en) Ngati Manawa (en), et Ngati Tuwharetoa (en).

Les tribus Te Arawa ont un pôle d' intérêt historique sur l'existence des lacs situés autour de Rotorua[pas clair].

Beaucoup d'hommes de la tribu Te Arawa se sont battus aux côtés du gouvernement colonial lors des « guerres maories » du milieu du XIXe siècle dans l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Who are Te Arawa, sur rotoruamuseum.co.nz

Liens externes[modifier | modifier le code]