Tazoudasaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tazoudasaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Vertèbres caractéristiques de
Tazoudasaurus naimi
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Sous-classe Diapsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre  Sauropodomorpha
Infra-ordre  Sauropoda
Clade  Gravisauria
Famille  Vulcanodontidae

Genre

 Tazoudasaurus
Allain et al., 2004

Nom binominal

 Tazoudasaurus naimi
Allain et al., 2004

Tazoudasaurus est un genre de dinosaure sauropode de la famille des vulcanodontidés découvert dans des couches du début du Jurassique à Iminoulaoune - Ouarzazate, dans le Haut Atlas marocain. Ses restes comprennent un squelette partiel d'adulte associé à un squelette partiel de jeune. Ils ont été trouvés dans des sédiments détritiques continentaux et décrits par Ronan Allain et al. au début 2004. Le nom de genre dérive d'une des localités, Tazouda, et le nom d'espèce est une latinisation du mot arabe signifiant « mince », en raison de la petite taille de l'animal (pour un sauropode)[1]. Ses fossiles ont été découverts à proximité de ceux d'un dinosaure carnivore, Berberosaurus.

Tazoudasaurus est un petit sauropode de seulement 9 m présentant des caractères assez primitifs comme une mandibule ressemblant à celle des prosauropodes, avec des dents spatulées en dentine et sans la symphyse mandibulaire en U des sauropodes plus évolués. Les marques en V de la couronne dentaire indiquent que les Vulcanodontidés mâchaient leur nourriture. Le cou est flexible, avec des vertèbres allongées sans véritables pleurocèles, tandis que les vertèbres dorsales et caudales sont plus rigides. Tazoudasaurus naimi représente le fossile de sauropode du début du Jurassique le plus complet connu, étant donné la rareté des couches accessibles de cet âge. Le sauropode le plus proche est Vulcanodon, dont il se distingue seulement par les vertèbres caudales : tous deux possèdent des caractères qui les placent hors du clade des Eusauropoda.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ronan Allain, « A basal sauropod dinosaur from the Early Jurassic of Morocco », Comptes Rendus Palevol, vol. 3, no 3,‎ , p. 199–208 (ISSN 1631-0683, DOI 10.1016/j.crpv.2004.03.001, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]