Taye Taiwo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taiwo.
Taye Taiwo
Olympique de Marseille - Girondins de Bordeaux 2007 2008 Taye Taiwo.jpg
Taiwo sous le maillot de Marseille en 2008.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Finlande HJK Helsinki
Numéro 33
Biographie
Nom Taye Ismaila Taiwo
Nationalité Drapeau : Nigeria Nigérian
Naissance (31 ans)
Lieu Lagos (Nigeria)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. Depuis 2003
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
2002-2003 Drapeau : Nigeria Gabros[1]
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2003-2005 Drapeau : Nigeria Lobi Stars 037 0(8)
2005-2011 Drapeau : France Olympique de Marseille 271 (25)
2011-2013 Drapeau : Italie Milan AC 008 0(0)
2012 Drapeau : Angleterre Queens Park Rangers 015 0(1)
2012-2013 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 031 0(1)
2013-2015 Drapeau : Turquie Bursaspor 037 0(3)
2015- Drapeau : Finlande HJK Helsinki 025 0(5)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2005 Drapeau : Nigeria Nigeria -20 ans 007 0(2)[2]
2004- Drapeau : Nigeria Nigeria 054 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 mai 2016

Taye Ismaila Taïwo, né le à Lagos (Nigeria), est un footballeur international nigérian qui évolue au poste de défenseur au HJK Helsinki.

Il passe une grande majorité de sa carrière à l'Olympique de Marseille avec qui il est champion de France en 2010 et remporte deux coupes de la ligue ainsi qu'un trophée des champions.

Avec sa sélection, il participe à la CAN en 2006, 2008 et 2010 et à la coupe du monde 2010.

Carrière[modifier | modifier le code]

Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]

Taiwo lors d'un entraînement d'avant-match avec l'OM en 2010.

Taye Taiwo est recruté par l'Olympique de Marseille le 11 janvier 2005 avec le Japonais Koji Nakata pour pallier le départ de Bixente Lizarazu, retourné au Bayern Munich. Après seulement deux matchs avec la réserve olympienne, Philippe Troussier l'incorpore à l'effectif professionnel dans lequel il s'impose en fin de saison 2004-2005 en tant que titulaire. Il joue son premier match le 12 mars contre le RC Lens puis marque son premier but à l'OM.

La saison suivante, il marque son premier but contre les YB de Berne en Coupe Intertoto avant de remporter la compétition. Il marque ensuite son premier but en Ligue 1 lors de la 3e journée contre l'Olympique lyonnais dès la 6e minute sur coup franc et délivre une passe décisive pour Christian Gimenez contre l'AC Ajaccio comptant pour la 5e journée de la saison 2005-2006. Il se fait remarquer en demi-finale de la Coupe de France 2006 contre le Stade rennais en marquant un coup franc direct d'une puissance impressionnante (environ 130 km/h[3]) . Il joue la finale de la coupe de France 2006 mais l'OM s'incline contre le Paris SG deux buts à un.

Lors de la saison suivante, il devient titulaire au sein de l'effectif olympien avant de jouer une seconde finale de coupe de France mais s'incline face au FC Sochaux en tirs aux buts lors de laquelle il est le premier a s'élancer et à tromper Teddy Richert.

Le 18 septembre 2007 il joue son premier match de Ligue des champions contre le Bekistas et marque son premier but en Ligue des champions lors du match retour en Turquie deux mois plus tard face au Beşiktaş, le 28 novembre 2007 d'une frappe surpuissante des 25 mètres[4]. Malgré quelques irrégularités qui poussent l'OM à recruter Juan Angel Krupoviesa[5], Taye Taiwo réalise une bonne saison ponctuée par une place dans l'équipe-type de Ligue 1 lors des trophées UNFP 2008[6]. Il fait également partie de l'équipe-type du championnat lors de la saison suivante.

Lors de la saison 2009-2010, l'OM remporte le doublé championnat-Coupe de la Ligue et Taye Taiwo marque trois buts dont un contre l'Olympique Lyonnais, permettant la victoire deux buts à un de l'OM et un but décisif sur penalty contre l'US Boulgone à cinq journées de la fin du championnat. Il remporte ensuite le Trophée des Champions contre le Paris SG lors de la séance de tirs au buts.

En 2010-2011, il marque aussi plusieurs buts dont un à la 5e journée contre le FC Sochaux d'une frappe exceptionnelle à 35 mètres du but depuis la ligne de touche. Le 23 avril 2011, lors de la finale de la Coupe de la Ligue face à Montpellier, il inscrit d'un tir du pied droit le seul et unique but de la rencontre, permettant à son club de conserver son titre. Il s'est ainsi vu attribuer le trophée d'homme du match remis par le professeur Gérard Saillant[7]. Trois semaines plus tard, il écope d'un match de suspension et de 20 000 € d'amende de la part du Conseil de l'Éthique de la LFP, pour« avoir tenu des propos grossiers au micro du stade de France à l'issue de la finale de la coupe de la Ligue 2011 »[8]. Ses bonnes performances en championnat lors de la saison 2010-2011 lui permettent de figurer dans l'équipe type de Ligue 1.

L'Après OM[modifier | modifier le code]

En fin de contrat à Marseille, Taiwo signe en mai 2011 un contrat de trois ans en faveur du Milan AC[9]. Le 21 août 2011, le joueur nigérian se blesse d'emblée à la cheville gauche lors du Trophée Luigi Berlusconi. Cet incident l'éloigne des terrains jusqu'à fin septembre[10], et ne l'aide pas à s'imposer en Lombardie. Massimiliano Allegri lui préférant souvent Luca Antonini au poste d'arrière gauche, Taiwo ne participe qu'à quatre rencontres de Serie A durant la première partie de saison, et fait quatre apparitions en Ligue des champions.

En manque de temps de jeu à Milan, Taye Taiwo est prêté jusqu'à la fin de la saison aux Queens Park Rangers le [11],[12]. Huit jours plus tard, il participe à son premier match de Premier League en étant titularisé par Mark Hughes lors du match comptant pour la 23e journée face à Aston Villa (2-2). Il prend part à quinze matchs et marque un but avant de réintégrer l'effectif du Milan AC le . Le , Taiwo est prêté un an avec option d'achat au club ukrainien du Dynamo Kiev[13]. Le 23 septembre suivant, il marque son premier but lors du match de Coupe d'Ukraine face au FC Chakhtar Donetsk lors d'une défaite quatre buts à un. Il joue au total 31 rencontres toutes compétitions confondues avec le club ukrainien.

Indésirable en Italie, il rejoint le club turc, en juillet 2013 pour trois ans[14]. Lors de la première saison il joue 37 rencontres et marque 3 buts. La saison suivante, il n'est plus désirable et ne prend part à aucun match. Le 27 avril 2015, Taye Taiwo résilie son contrat avec le club turc[15].

Il se lance un nouveau défi en rejoignant la Finlande et le HJK Helsinki, le 23 août 2015 pour une saison[16]. Il découvre ainsi un nouveau pays après la France, l'Italie, l'Angleterre, l'Ukraine et la Turquie. Le 24 août suivant, il joue son premier match sous ces nouvelles couleurs lors de la 25e journée de championnat en étant titulaire contre le club voisin du HIFK. Le 31 janvier 2016, il fait gagner son équipe en marquant son premier but en Finlande en coupe de la ligue contre l'IFK Mariehamn sur un pénalty.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Avec la sélection nigériane des moins de 20 ans, Taiwo participe au Mondial des moins de 20 ans aux Pays-Bas en 2005. Il marque deux buts décisifs au cours de la compétition qui permettent au Nigeria d'atteindre la finale, perdue contre l'Argentine 2-1[17]. Taiwo est désigné troisième meilleur joueur du tournoi, derrière Lionel Messi et John Obi Mikel[18].

Le , il honore sa première sélection en sélection contre l'Afrique du Sud (2-1) en match amical[2], il est titulaire lors de cette rencontre avant de céder sa place à Okechukwu Odita à la 70e minute.

Il est sélectionné pour sa première compétition officiel avec le Nigeria lors de la CAN 2006 et marque son premier but international contre le Ghana qui offre la victoire à son équipe (1-0) lors du premier tour. Après avoir été battue en demi-finale contre la Côte d'Ivoire (1-0), le Nigeria termine à la 3e place de la compétition en battant le Sénégal lors de la petite finale[19].

Il est de nouveau appelé dans le groupe pour la CAN 2008 mais le Nigéria est battu en quarts de finale par le Ghana. En 2010, il participe à sa troisième CAN et termine à la troisième place de la compétition pour la seconde fois en battant l'Algérie lors de la petite finale après avoir été battu par le Ghana en demi-finale.

Il est sélectionné pour la coupe du monde mais, ne fait pas partie du groupe pour la coupe du monde 2014 au Brésil.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Taye Taiwo au 16 mai 2016[20]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Nigeria Nigeria Total
Division M B M B C M B M B M B
2004 Drapeau du Nigeria Lobi Stars Nigerian PL 37 8 - - - - - 1 0 38 8
2004-2005 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 4 0 0 0 - - - - - 4 0
2005-2006 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 30 1 5 1 CI + C3 6+9 1+1 8 1 58 5
2006-2007 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 37 3 6 0 CI + C3 2+2 0+1 4 1 51 5
2007-2008 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 28 3 2 0 C1 + C3 6+4 1+1 10 2 50 7
2008-2009 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 35 3 3 1 C1 + C3 8+6 0+0 10 0 62 4
2009-2010 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 27 3 2 0 C1 + C3 4+4 0+0 7 0 44 3
2010-2011 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 30 4 6 1 C1 5 0 6 1 47 6
2011-2012 Drapeau de l'Italie Milan AC Série A 4 0 - - C1 4 0 7 0 15 0
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Queen Park Rangers Premier League 15 1 - - - - - 1 0 16 1
2012-2013 Drapeau de l'Ukraine Dynamo Kiev Premier-Liha 20 0 1 1 C1 + C3 8+2 0+0 - - 31 1
2013-2014 Drapeau de la Turquie Bursaspor Süper Lig 27 2 8 0 C3 2 1 - - 37 3
2014-2015 Drapeau de la Turquie Bursaspor Süper Lig - - - - - - - - - 0 0
2015 Drapeau de la Finlande HJK Helsinski Veikkausliiga 11 0 - - - - - - - 11 0
2016 Drapeau de la Finlande HJK Helsinski Veikkausliiga 9 3 5 2 - - - - - 14 5
Total sur la carrière 314 31 38 6 - 72 6 54 5 478 48

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Date Lieu Adversaire Résultat Competition
1. Port-Saïd Stadium, Port-Saïd, Égypte Drapeau : Ghana Ghana 1-0 CAN 2006
2. Griffin Park, Londres, Angleterre Drapeau : Ghana Ghana 1-4 Match amical
3. Stade Général Seyni Kountché, Niamey, Niger Drapeau : Niger Niger 3-1 Qualifications CAN 2008
4. Stade du Letzigrund, Zurich, Suisse Drapeau : Suisse Suisse 1-0 Match amical
5. Lagos National Stadium, Lagos, Nigeria Drapeau : Sierra Leone Sierra Leone 2-1 Match amical

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Avec l'Olympique de Marseille, il remporte tout d'abord la Coupe Intertoto en 2005 puis en 2006. Il est ensuite finaliste malheureux de la Coupe de France en 2006 (battu en tirs aux buts par le FC Sochaux) et en 2007 (battu 2-1 par le PSG).

Quelques années plus tard, il remporte ces premiers titres majeures en étant notamment champion de France en 2010. Il remporte la Coupe de la Ligue à deux reprises consécutivement en 2010 (3-1 contre les Girondins de Bordeaux) et en 2011 dans une finale contre le Montpellier HSC durant laquelle il marque le seul but de la rencontre et le Trophée des champions contre le PSG en 2010. Il est également vice-champion de France à trois reprises lors des saisons 2006-2007, 2008-2009 et 2010-2011

En sélection[modifier | modifier le code]

Avec la sélection nigérienne des moins de 20 ans Nigeria, il est finaliste de la Coupe de monde en 2005, battu en finale par l'Argentine.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

A titre individuel, il est élu meilleur jeune joueur africain de l'année 2006 par la CAF. Il est membre de l'équipe type de la Coupe d'Afrique des nations en 2006. Il est de nouveau membre de l'équipe type africaine décernée par la CAF en 2007, 2008 et 2010.

En tant que joueur de l'OM, il est membre de l'équipe type de Ligue 1 en 2008, 2009 et 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :