Taxi au Maroc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les taxis sont parmi les moyens de transport les plus populaires et les plus répandus au Maroc. Les « Petits Taxis » sont réservés à la ville, et les « Grands Taxis » pour les trajets inter-villes. Il y aurait plus de 50 000 grands taxis dans le pays. Le secteur est géré par le Ministère de l'Intérieur.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Par l’intermédiaire des Wilayas, le ministère de l’Intérieur contrôle étroitement le secteur des taxis.

Exploiter un taxi nécessite un agrément de transport ("Grima"). En théorie, il s'agirait d'un système mis en place pour aider les pauvres. Dans les faits, depuis l'indépendance du Maroc, la liste des bénéficiaires n'a cessé de s'allonger, et est tenue secrète. L'absence de base de donnée publique rend les recherches difficiles sur le sujet.

Types de petits Taxis[modifier | modifier le code]

Petits Taxis à Tétouan
Petit Taxi à Agadir

C'est le nom donné aux taxis urbains. Ils ne peuvent pas quitter la ville et se déplacent à la guise du client en faisant tourner un compteur. Leur capacité maximale est trois personnes. Les Petits Taxis ont une peinture particulière selon la ville. On retrouve notamment parmi les modèles utilisés : Peugeot 205, Peugeot 206, Peugeot 208, Fiat Uno, Fiat Palio, Dacia Logan et Dacia Sandero. 

Couleurs des véhicules[modifier | modifier le code]

Grands Taxis[modifier | modifier le code]

La station des Grands Taxis au port de Tanger
Grands Taxis neufs prêts à l'usage

Ces taxis ont des lignes prédéfinies et peuvent se déplacer en dehors des villes. Leur capacité maximale est sept personnes. Ils sont généralement de peinture blanche ou grise.

On retrouve notamment parmi les modèles utilisés : Mercedes Type 123, Mercedes Type 124 et plus récemment Hyundai H1 et Dacia Lodgy.

Notes et références[modifier | modifier le code]