Taux de rémunération des dépôts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’économie
Cet article est une ébauche concernant l’économie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section est à actualiser. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Des passages de cet article sont obsolètes ou annoncent des événements désormais passés. Améliorez-le ou discutez des points à vérifier. Vous pouvez également préciser les sections à actualiser en utilisant {{section à actualiser}}.

Taux directeurs de la BCE (rouge) et de la FED (bleu)

Le taux de rémunération des dépôts, ou taux de la facilité de dépôt, est le taux directeur fixé par la banque centrale auquel sont rémunérés les dépôts que placent les banques et autres établissements financiers auprès de la banque centrale.

Dans le cadre des réserves obligatoires, certaines banques centrales ne rémunèrent pas ces dépôts ou alors avec un taux différent ; c'est par exemple le cas de la banque centrale européenne qui applique un taux en rémunération des réserves obligatoires minimales des banques qui était de 1 % en 2010, puis a atteint 1,5 % en août 2011[1], avant de redescendre à 1,25 % puis 1 % en janvier 2012[2].

Le taux de rémunération des dépôts peut servir d'outil à la banque centrale lorsqu'elle veut relancer la croissance économique par la politique de relance.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]