Taureau ailé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Taureau Ailé)
Aller à : navigation, rechercher
Taureau Ailé
Type Marque de riz
Pays d'origine Drapeau de la France France
Propriétaire(s) actuel(s) Panzani
Slogan « La culture du goût »
Site officiel taureauaile.fr

Taureau Ailé est une marque de riz française détenue par le groupe Panzani, lui-même filiale du groupe alimentaire espagnol Ebro Foods. La société a été créée en 1970 en Camargue et constitue l'un des principaux clients des rizières de la région. La marque est connue pour avoir introduit les gammes de riz parfumés sur le marché français.

Historique[modifier | modifier le code]

Créée à Arles, autour des rizières de Camargue en 1970, la marque Taureau Ailé tire son emblème du fronton de l’église d’Arles, où l’on peut voir un taureau ailé symbolisant Saint Luc.

La marque est connu pour avoir lancé en France dans les années 1990 les premiers riz naturellement parfumés tel que le riz Basmati ou le riz Thaï[1],[2]. En 1997, Taureau Ailé était d'ailleurs leader dans ce domaine sur le marché national[3]. Face à la montée de la concurrence, l'entreprise a préféré suivre une stratégie d'innovation plutôt qu'une diminution des coûts et des prix. Cette stratégie s'est notamment implémentée par une campagne publicitaire accès sur la qualité[4].

Taureau Ailé passe sous le contrôle du groupe Panzani en 2002 lorsque celui-ci rachète Lustucru[5],[6],[7].

En 2005, le groupe Panzani est racheté par le groupe alimentaire Ebro Foods[8],[9].

Axant toujours sur sa stratégie sur la qualité et la diversité des produits, Taureau Ailé lance régulièrement de nouveaux produits rizicoles[10].

Riz : origine et qualité[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Développée à Arles en Camargue, Taureau Ailé s'inscrit dans le bassin agro-alimentaire local en commercialisant une importante proportion de la production des rizières locales ou nationales[11],[12]. Avec les besoins d'évolution de l'entreprise, des riz en provenance d'Asie du Sud-Est commencent toutefois à être importés pour devenir largement majoritaires à partir des années 2000[13]. Jusqu'en 2004, une usine de traitement et de production existait d'ailleurs à Arles.

Qualité[modifier | modifier le code]

Dans sa communication, la marque met l'accent sur la qualité et la diversité de ses productions et de l'origine de ses produits. Toutefois, une enquête réalisée en 2009 par l'Union fédéral des consommateurs - Que choisir, révèle quelques défauts dans la qualité d'un riz parfumés après un test comparatif entre différentes marques[14].

En 2018, c'est au tour du magazine 60 millions de consommateurs de révéler l'existence de traces de résidus de pesticides interdits dans un produit de la gamme bio de la marque[15].

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. Romain C., « Etude du marché du riz : le cas de Taureau ailé », Publications Études & Analyses,‎ (lire en ligne)
  2. « Quand les riz jouent la carte saveur - Consommation - Le Particulier », sur leparticulier.lefigaro.fr,
  3. LSA – Libre Service Actualités, « La fin de l'âge d'or », lsa-conso.fr,‎ (lire en ligne)
  4. « Nouvelle signature pour Taureau ailé - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne)
  5. Marie-Annick Depagneux, « Le rachat de Lustucru par Panzani en bonne voie », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  6. Béatrice Peyrani, « Lustucru vendu tout cru », Le Point,‎ (lire en ligne)
  7. « Panzani en ébullition - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne)
  8. Marie-Annick Depagneux, « Xavier Riescher (Panzani) "Nous ferons d'autres acquisitions en France et en Europe" », La Tribune,‎ (lire en ligne)
  9. Jeff Pachoud, « Ebro Foods (Panzani): le bénéfice net profite des ventes de riz », Capital.fr,‎ (lire en ligne)
  10. « Taureau Ailé toujours plus premium », Linéaires,‎ (lire en ligne)
  11. « Les adhérents - Syndicat de la Rizerie Française », Syndicat de la Rizerie Française,‎ (lire en ligne)
  12. Sid Mokhtari, « Le riz se récolte dans la petite Camargue audoise », MidiLibre.fr,‎ (lire en ligne)
  13. Marie-Annick Depagneux et Marion Kindermans, « Panzani : recul des ventes et fermeture d'une usine de riz Lustucru », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  14. Florence Humbert et Mélanie Marchais, « Test - 15 riz », UFC - Que choisir,‎ (lire en ligne)
  15. Arnaud Gonzague, « Des traces de pesticides retrouvées dans du riz, du chocolat et plein d'autres produits bio », L'Obs,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]