Taupin (classes préparatoires)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En France, un taupin est un élève de classe préparatoire scientifique[1]. Ces élèves préparent pendant deux ou trois ans les concours aux grandes écoles d'ingénieurs, dont l'École polytechnique ou l'École normale supérieure[2]. La filière scientifique est ainsi dite taupe en argot scolaire : c'est la réunion des taupins.

Origine[modifier | modifier le code]

Les mineurs-sapeurs (minant la base des murs d'une ville pour les saper) étaient déjà appelés taupins au XVe siècle à cause de l'aspect souterrain de leur travail. À la suite de l'incorporation des sapeurs et mineurs au génie sous la Révolution, taupin (ou taupe) prend en argot militaire (attesté en 1886) le sens plus général de "soldat du génie". Comme beaucoup d'officiers du génie sortent de Polytechnique, les élèves préparant ce concours se voient attribuer le même nom (1841). Taupin a redonné taupe en 1888.

On peut dire aussi que c'est avec un acharnement semblable à celui des taupes sous terre que le taupin travaille. En revanche, le rapprochement avec la myopie de la taupe est une pure fantaisie : l'admission à l'École polytechnique était (et reste) conditionnée à des critères physiques ; au XIXe siècle, un élève myope comme une taupe ne pouvait y être admis.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]