Tatsak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Baso Chokyi Gyaltsen, première incarnation du Tatsag à titre posthume
Sceau du tatsak jedrung, en mandchou, tibétain

Le Tatsag, Tatsak (tibétain : རྟ་ཚག, Wylie : rta-tshag, THL : tatsak) ou Tatsak Jedrung (རྟ་ཚག་རྗེ་དྲུང།, rta-tshag rje-drung, Tatsak Jedrung, également appelé Olga Jedrung est une lignée de réincarnation du bouddhisme tibétain, dont le premier membre est Baso Chokyi Gyaltsen (1402–1473). Le premier à porter ce titre, est Ngawang Chokyi Wangchuk (zh), 5e tatsak jedrung, les précédents l'ont obtenu rétroactivement. À partir du 9e tatsak (Ngawang Lobzang Tenpai Gyeltsen), cette lignée est également connue comme Kundeling Hutuktu, lorsque l'empereur de la dynastie Qing (alors Qianlong, règne 1735 – 1796), leur offre le contrôle du Monastère de Kundeling, à Lhasa. Le 8e tatsak, Yeshe Lobzang Tenpai Gonpo et le 10e, Ngawang Pelden Chokyi Gyeltsen (zh) (ངག་དབང་དཔལ་ལྡན་ཆོས་ཀྱི་རྒྱལ་མཚན་) ont tous deux été régents du Tibet[1].

L'empereur Kangxi, de la dynastie Qing, se sert des trulkus (mongol : qutuqtu) ou rinpoché, en raison de l'énorme influence qu'ils ont sur les sociétés mongols et tibétains, pour asseoir son pouvoir. Il critique cependant fortement le 6e tatsak, Jedrung rinpoché le traitant comme un criminel, Nyitang zhapdrung et alla jusqu'à condamner à mort Ilagugsan qutuqtu (officiant dans la bannière (khoshuu) Ilagugsan de la ligue (aimag) de Zasagtu Khan, en Mongolie-Extérieure), pour le rôle qu'ils ont joués, dans les conflits en Asie centrale. Cela n’empêcha pas Kangxi d’honorer Jedrung rinpoché d'important privilèges, en échange de ses futurs services. L'historiographie tibétaine, simplifie la situation en le présentant comme un éminant trulku, honnoré par Kangxi, pour ses bon services de médiateur entre les Mongols khalkhas et Oïrats[2].

Tenzin Chokyi Gyaltsen (tibétain : བསྟན་འཛིན་ཆོས་ཀྱི་རྒྱལ་མཚན་, Wylie : bstan 'dzin chos kyi rgyal mtshan) né à Lhassa le 10 janvier 1983 est le 13e dans la lignée des kundeling tatsak est l'actuel Kundeling rimpoché.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tatsak Jedrung », sur The Treasury of Lives
  2. Schwieger 2015, p. 112,113.

Bibliographie[modifier | modifier le code]