Tatiana Vilhelmová

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tatiana Vilhelmová
DD Vilhelmova.JPG

Tatiana Vilhelmová

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (37 ans)
PragueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Concubin
Vojtěch Dyk (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Tatiana Čecháková-Vilhelmová (née le 13 juillet 1978 à Prague-Jarov) est une actrice tchèque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle grandit dans le quartier žižkov à Prague. Dans son adolescence, de 10 à 19 ans, elle se consacre au ballet. Elle a été membre du réputé chœur d'enfants de Kühn. Elle ne termine pas ses études au conservatoire de Prague, à cause de sa carrière.

Elle devient rapidement une amie proche de l'actrice Anna Geislerová. Elle raconte qu'il n'y a pourtant jamais eu de crise de jalousie entre les deux importantes actrices de la scène cinématographique tchèque[1].

Sa mère Karla Winklerová vit à Pretorie en Afrique du Sud et son père en Ukraine. Elle a un fère aîné de deux ans, Victor.

Pendant ses premières années d'actrice, Tatiana Vilhelmová est réputée pour terminer ses nuits dans la boite de nuit pragoise Radost, après avoir joué au théâtre[1].

Tatiana Čecháková-Vilhelmová a épousé le producteur Pavel Čechák. Elle a eu un fils František, le 15 novembre 2005.

Elle joue régulièrement au théâtre de Dejvice. Elle a été nommée pour de nombreux prix (Český lev, Cena Thálie, Cena Alfréda Radoka, Neviditelný herec).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Tatiana Vilhelmová a commencé à jouer très jeune. Elle a donc une filmographie très large.

  • Medvídek (2007) de Jan Hřebejk
  • Duše jako červený kaviár (2007)
  • Vratné lahve (2007)
  • Štěstí (Le Bonheur) (2005)
  • Milenci a vrazi (2004)
  • Duše jako kaviár (2004)
  • Můj otec a ostatní muži (2003) - (Mon père et les autres hommes) – Renata Soukupová. Fille d'un communiste haut placé, elle décide d'émigrer en France, après 1989.
  • Samotáři (2000)
  • Návrat idiota (1999) – (Le Retour de l'idiot) - Olga
  • Čas dluhů (1998) – Vendulka
  • 2015 : Home Care de Slávek Horák

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lidové noviny, 18 août 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]