Tatiana Borissovna et son neveu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tatiana Borissovna et son neveu
Publication
Auteur Ivan Tourgueniev
Titre d'origine
Татьяна Борисовна и её племянник
Langue Russe
Parution Drapeau : Russie 1848,
Le Contemporain
Recueil
Intrigue
Date fictive Un jour
Lieux fictifs Chez Tatiana Borissovna Bogdanov
Personnages Le narrateur
Tatiana Borissovna Bogdanov, veuve
André Yvanytch Biélovzorov, le neveu
Pierre Mikhaïlytch Bénévolenski, un ami de la famille
Nouvelle précédente/suivante

Tatiana Borissovna et son neveu est une nouvelle d'Ivan Tourgueniev parue dans la revue russe Le Contemporain en 1848. La nouvelle fait partie du recueil Mémoires d'un chasseur, et ironise sur les artistes auto-déclarés.

Résumé[modifier | modifier le code]

Visite à Malyé-Bryki, chez Tatiana Borissovna Bogdanov, la cinquantaine, veuve. Elle vivait jusque-là tranquillement dans son petit domaine, sans fréquenter le monde, sans beaucoup d’occupation. Le temps passait tranquillement.

Mais depuis une année, son neveu André Yvanytch Biélovzorov ou Andrioucha est de retour chez elle. Tatiana l’a recueilli enfant, à la mort de son frère, et l’a élevé tant bien que mal avec ses faibles moyens. Adolescent, il a été accueilli à Saint-Pétersbourg par Pierre Mikhaïlytch Bénévolenski, un ami de Tatiana. C'est là que le neveu est devenu soi-disant artiste, tout en se contentant de vivre aux crochets de son protecteur. À la mort de ce dernier, n’ayant plus aucun moyen de substance, il est revenu chez sa tante. Depuis il n’en fait qu’à sa tête, ne veut aucune contrainte, se comporte grossièrement. Tatiana l’adore.

Édition française[modifier | modifier le code]