Tataouinea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Tataouine.

Tataouinea hannibalis

Tataouinea
Description de cette image, également commentée ci-après
Silhouette et squelette de Tataouinea hannibalis.
En rose, les os retrouvés.
Comparaison de taille avec un humain.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Sous-classe Diapsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre  Sauropodomorpha
Infra-ordre  Sauropoda
Clade  Eusauropoda
Clade  Neosauropoda
Super-famille  Diplodocoidea
Famille  Rebbachisauridae
Sous-famille  Rebbachisaurinae

Genre

 Tataouinea
Fanti et al.[1], 2013

Nom binominal

 Tataouinea hannibalis
Fanti et al.[1], 2013

Tataouinea est un genre éteint de dinosaures sauropodes diplodocoïdes, rattaché à la famille des Rebbachisauridae[1],[2]. Il a vécu au Crétacé inférieur (Albien inférieur), il y a environ 110 Ma (millions d'années) en Tunisie, où il a été découvert dans la formation géologique d'Aïn El Guettar.

Une seule espèce est rattachée au genre : Tataouinea hannibalis, décrite en deux temps par Federico Fanti et ses collègues en 2013[1] et 2015[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Tatouinea fait référence au gouvernorat de Tataouine où les fossiles ont été mis au jour. Le nom d'espèce hannibalis rend hommage au général et homme politique carthaginois Hannibal Barca.

Découverte[modifier | modifier le code]

Le fossile holotype, référencé ONM DT 1–48, est composé des vertèbres caudales 1 à 17 en connexion anatomique, du sacrum, des deux ilions et des deux ischions de l'animal.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Description[modifier | modifier le code]

Cet quadrupède herbivore possèdent des os fortement pneumatisés qui confirment que les sauropodes possédaient un système respiratoire ressemblant à celui des oiseaux.

Classification[modifier | modifier le code]

Dans leur analyse phylogénétique de 2015, Federico Fanti et ses collègues placent Tataouinea dans une trichotomie avec les genres Demandasaurus et Nigersaurus au sein de la sous-famille des Rebbachisaurinae (anciennement Nigersaurinae)[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Federico Fanti, Andrea Cau, Mohsen Hassine et Michela Contessi, « A new sauropod dinosaur from the Early Cretaceous of Tunisia with extreme avian-like pneumatization », Nature Communications, vol. 4,‎ , p. 2080 (PMID 23836048, DOI 10.1038/ncomms3080, Bibcode 2013NatCo...4E2080F)
  2. a b et c (en) Federico Fanti, Andrea Cau, Luigi Cantelli, Mohsen Hassine et Marco Auditore, « New Information on Tataouinea hannibalis from the Early Cretaceous of Tunisia and Implications for the Tempo and Mode of Rebbachisaurid Sauropod Evolution », PLOS ONE, vol. 10, no 4,‎ , e123475 (PMID 25923211, PMCID 4414570, DOI 10.1371/journal.pone.0123475)
  3. Les restes fossiles ont été découverts dans le sud de la Tunisie, dans le Djebel El Mra, dans les sédiments estuariens à marins peu profonds de grès à lentilles d'argiles du membre Oum ed Diab de la formation d'Aïn El Guettar.

Articles connexes[modifier | modifier le code]