Tartessien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une langue image illustrant l’Espagne image illustrant la Préhistoire
Cet article est une ébauche concernant une langue, l’Espagne et la Préhistoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Répartition des idiomes linguistiques de la péninsule ibérique vers 200 av. J.-C. [1].
Les langues paléo-hispaniques en accord avec les limites des inscriptions ou écritures paléo-hispaniques.

Le tartessien désigne une langue morte de la péninsule Ibérique d'avant la conquête romaine et rattaché à la culture de Tartessos. Elle couvrait une zone géographie correspondant aujourd'hui au sud du Tage partie Portugal, et à l'Andalousie de l'ouest partie Espagne. Aussi appelée sud-lusitanien, la langue est attestée au Ve siècle av. J.-C. par les inscriptions en écriture du Sud-Ouest ou écriture tartessienne, l'une des écritures paléo-hispaniques les plus anciennes connues. Il est aujourd'hui communément admis que le tartéssien était une langue non-indo-européenne, à l'instar de l'ibère, dont on supposerait une filiation probable avec ce dernier[2].

Textes connus[modifier | modifier le code]

Seules 95 inscriptions ont été retrouvées, la plus longue faisant 82 caractères visibles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après http://arkeotavira.com/Mapas/Iberia/Populi.htm
  2. À la recherche des indo-européens; éd. du Seuil, 1997; par J.P. Mallory

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Schmoll, U. (1961) : Die sudlusitanischen Inschriften Wiesbaden.
  • (es) Correa, J. A. (1989): "Posibles antropónimos en las inscripciones en escritura del S.O. (o Tartesia)" Veleia 6, p. 243-252.
  • (es) Correa, J.A. (1996): "La epigrafía del Sudoeste. Estado de la cuestión" en Villar y D'Encarnaçao (eds) La Hispania Prerromana Salamanca, p. 65-76.
  • (es) Untermann, J. (1997): Monumenta Linguarum Hispanicarum. IV. Die tartessischen, keltiberischen und lusitanischen Inschriften. Wiesbaden.
  • (es) Untermann, J. (2000): "Lenguas y escrituras en torno a Tartessos" en ARGANTONIO. Rey de Tartessos (catálogo de la exposición), Madrid, p. 69-77.
  • (es) Rodríguez Ramos, J. (2000): "La lectura de las inscripciones sudlusitano-tartesias" Faventia 22/1, p. 21-48. Consultable en [1]
  • (es) Rodríguez Ramos, J. (2002): "Las inscripciones sudlusitano-tartesias: su función, lengua y contexto socioeconómico" Complutum 13, p. 85-95.
  • (en) Koch, J. (2008): ‘People called Keltoi, the La Tène Style, and ancient Celtic languages: the threefold Celts in the light of geography' 2 3