Tarte tropézienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tarte tropézienne
Image illustrative de l’article Tarte tropézienne
Tarte tropézienne

Lieu d’origine Saint-Tropez
Créateur Alexandre Micka
Date 1955
Place dans le service dessert
Température de service froid
Ingrédients brioche, crème au beurre et crème pâtissière
Accompagnement côtes-de-provence rosé
vin moelleux
vin doux naturel
Classification marque déposée

La tarte tropézienne, ou tropézienne, est un gâteau monté à partir d'une brioche au sucre, fendue en deux au niveau de sa taille, et garnie d'un mélange de deux crèmes (crème pâtissière et crème au beurre[1]), une recette d'origine familiale du pâtissier Alexandre Micka. Le procédé permettant la réalisation de l'appareil a fait l'objet d'un dépôt de brevet français le 18 août 1972[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Arrivé en Provence en 1952, Alexandre Micka, pâtissier d'origine polonaise, décida d'ouvrir une boulangerie pâtisserie à Saint-Tropez. Il a apporté de Pologne la recette d'un gâteau brioché à la crème de sa grand-mère qu'il vend dans sa pâtisserie. En 1955, le film Et Dieu… créa la femme de Roger Vadim est tourné à Saint-Tropez. Alexandre Micka est chargé de réaliser les repas pour toute l'équipe. Il présente sa tarte. Brigitte Bardot lui suggère de la nommer « tarte de Saint-Tropez ». Le pâtissier, lui, opte pour « tarte tropézienne ». Dans la foulée, il déposa la marque et le brevet de fabrication[1],[2].

Le restaurant et les magasins « La Tarte Tropézienne[3] » existent toujours à Saint-Tropez et le long de la Côte d'Azur.

Le 12 juin 2018, lors du déjeuner qui suit le sommet historique entre Donald Trump et Kim Jung-un à Singapour, une tropézienne est servie en dessert aux deux chefs d'État[4].

Ingrédients[modifier | modifier le code]

La tropézienne est une brioche parsemée de sucre en grains qui est fourrée d'un mélange de crème au beurre et de crème pâtissière, éventuellement aromatisée avec de l'eau de fleur d'oranger, ou plus rarement de rhum. Depuis le milieu des années 2000, la technique de fabrication de la crème pâtissière s'est automatisée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Crème pour pâtisserie et accommodements culinaires sucrés », 18 août 1972, reproduit sur Espacenet, Office européen des brevets.
  2. Catherine Maliszewski, « La tarte tropézienne : Un vrai business pour cette tarte devenue célèbre grâce à Brigitte Bardot », Le Monde, .
  3. « La Tarte Tropézienne », sur latartetropezienne.fr (consulté le 8 septembre 2016)
  4. Pharrell Arot, « Kim Jong-un et Donald Trump ont partagé une tropézienne lors de leur rencontre historique », Club Sandwich,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juin 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]