Tarte Tatin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tarte Tatin
Image illustrative de l'article Tarte Tatin
Tarte Tatin

La tarte Tatin est une tarte aux pommes caramélisées au sucre at et servie tiède avec un peu de crème fraîche ou fouettée.

Sa découverte accidentelle par les sœurs Tatin est une histoire inventée par le critique culinaire Curnonsky qui a lancé la mode de ce dessert à Paris en 1926[1].

Selon Curnonsky, ce serait le restaurateur Louis Vaudable, propriétaire de Maxim's, qui en aurait découvert le secret lors d'un dîner à l'auberge des sœurs Tatin, alors qu'il venait chasser en Sologne[2]. Curnonsky a présenté cette tarte sous le nom de « tarte des demoiselles Tatin », inventant pour l'occasion l'histoire de la maladresse d'une des sœurs Tatin, la tarte étant en réalité l’œuvre du pâtissier de Maxim's[3].

Ce dessert, très simple à réaliser, est un classique des brasseries et restaurants. Il peut être servi avec une boule de glace à la vanille ou un ramequin de crème fraîche.

Pour réaliser la tarte, il faut des pommes à la chair ferme, qui tiennent bien à la cuisson. La pâte peut être feuilletée, sablée ou brisée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maguelonne Toussaint Samat, Histoire de la cuisine bourgeoise: du Moyen Âge à nos jours, Éditions Albin Michel, , p. 235.
  2. Henriette Parienté, Geneviève de Ternant, La fabuleuse histoire de la cuisine française, Éditions O.D.I.L., , p. 596
  3. « Une tarte célèbre », Le Petit Solognot, automne 2007, p. 14.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :