Tarte Tatin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tarte Tatin
Image illustrative de l’article Tarte Tatin
Tarte Tatin.

La tarte Tatin est une tarte aux pommes caramélisées au sucre et au beurre, la pâte disposée au-dessus de la garniture. Après cuisson au four, elle est renversée sur un plat et servie tiède.

Son invention accidentelle par les sœurs Tatin (Caroline & Stéphanie) est une histoire inventée par le critique culinaire Curnonsky[réf. à confirmer] qui a lancé la mode de ce dessert à Paris en 1926[1],[2].

Selon Curnonsky, ce serait le restaurateur Louis Vaudable, propriétaire de Maxim's, qui en aurait découvert le secret lors d'un dîner à l'auberge des sœurs Tatin, alors qu'il venait chasser en Sologne[3]. Curnonsky a présenté cette tarte sous le nom de « tarte des demoiselles Tatin », inventant pour l'occasion l'histoire de la maladresse d'une des sœurs Tatin, la tarte étant en réalité l’œuvre du pâtissier de Maxim's[4].

Ce dessert est un classique des brasseries et restaurants. Il peut être servi avec un ramequin de crème fraiche ou à défaut une boule de crème glacée à la vanille.

Pour réaliser la tarte, il faut des pommes à la chair ferme, qui tiennent bien à la cuisson. La pâte peut être feuilletée, sablée ou brisée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maguelonne Toussaint Samat, Histoire de la cuisine bourgeoise: du Moyen Âge à nos jours, Éditions Albin Michel, , p. 235.
  2. « Patrimoine culturel immatériel - Fiche », sur patrimoinevivantdelafrance.fr (consulté le 7 juillet 2018).
  3. Henriette Parienté, Geneviève de Ternant, La fabuleuse histoire de la cuisine française, Éditions O.D.I.L., , p. 596
  4. « Une tarte célèbre », Le Petit Solognot, automne 2007, p. 14.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :