Tarsis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Bible
Cet article est une ébauche concernant la Bible.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le nom de Tarsis, Tharsis ou Tarshish est évoqué dans l'Ancien Testament[1].

C'est peut-être une ville située dans une contrée lointaine, là où les vaisseaux de Salomon allaient chercher des métaux précieux. On est incertain sur la position de cette contrée : on l'a identifié à Tarse en Cilicie, à Tartessos en Espagne (fondée par les Cariens et les Turdétans), au Zanguebar ou encore à Ophir. Le mot a aussi pu devenir synonyme, plus tardivement (en particulier dans le livre de Jonas), de « contrée très lointaine ».

Selon une autre hypothèse, ce terme peut signifier simplement « fonderie », les « vaisseaux de Tarsis » étant alors des navires desservant des mines. L'expression a aussi pu désigner, plus généralement, des « navires de haut bord » capables de naviguer jusqu'à Tarsis[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 1 Rois 10,22; 1 Rois 22,48 ; 2 Chroniques 9,21; 2 Chroniques 20,36–37 ; Psaumes 48,7; Psaumes 72,10 ; Ésaïe 2,16; Ésaïe 23,1.6.10.14; Ésaïe 60,9; Ésaïe 66,19 ; Jérémie 10,9 ; Ézéchiel 27,12.25; Ézéchiel 38,13 ; Jonas 1,3; Jonas 4,2
  2. Cette hypothèse est relayée par l’École biblique de Jérusalem, dans une note sur 1 Rois 10,22 dans la Bible de Jérusalem, Paris, Cerf, (ISBN 978-2-20406063-9).