Tarkhoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bouteille de Tarkhoun de 1,5 L.

Le Tarkhoun («Тархун») est un soda non alcoolisé de couleur verte, préparé à base d'eau, d'acide citrique, de sucre et d'extrait d'estragon.

Historique[modifier | modifier le code]

La recette a été inventée à Tbilissi en 1887 par le pharmacien Mitrofan Laguidze (ru), qui a eu l'idée d'ajouter de l'eau gazeuse à un sirop d'extraits d'estragon (dont une des transcriptions en Russe est "тархун" et en Géorgien "ტარხუნა" - tarkhoun, ce qui a donné son nom à la boisson). Le but initial de la boisson était de constituer un remède contre les maux de digestion[1]. Jusqu'à la Première Guerre mondiale, l'invention de Laguidze n'a pas été remarquée.

Statut comme nom de marque[modifier | modifier le code]

En Estonie, le Ministère de l'Économie et des Communications a déterminé en 2006 que le tarkhoun est le nom d'une boisson et ne peut être utilisé comme nom de marque[réf. nécessaire].

En 2014, Ryan Wood a acquis les droits pour l'utilisation du nom "Tarkhoun" comme nom de marque aux États-Unis[réf. nécessaire].

Commercialisation[modifier | modifier le code]

La première commercialisation massive du tarkhoun en Union Soviétique a eu lieu en 1981[2]. Un lot d'essai a été vendu sur le territoire du Jardin botanique de Moscou dans des bouteilles standardisées d'une contenance de 33 cl. Par la suite, la formule a été transférée à l'industrie agroalimentaire, et à partir de 1983, le Tarkhun a été vendu à travers toutes les républiques et régions administratives de l'URSS.

Le tarkhoun est parfois commercialisé sous le nom d'« eau de Laguidze »[3].

Producteurs[modifier | modifier le code]

Différentes compagnies commercialisent le tarkhoun, dont :

  • Rosinka[3],
  • Boissons de Tchernogolovka (ru)[4],
  • Boissons d'Ostankinsk[5],
  • Wostok (ru),
  • Eaux de Laguidze[6].

Couleur verte[modifier | modifier le code]

Le tarkhoun produit à partir d'extraits d'estragon a normalement une couleur jaune[2] ; il est alors commun de le vendre dans des bouteilles vertes en accord avec les habitudes de consommation. Initialement, du vert malachite, dont la toxicité est aujourd'hui connue, était utilisé pour obtenir la couleur verte[2]. De nos jours, cependant, le tarkhoun est dans la plupart des cas produit à l'aide des colorants alimentaires E102 (jaune) et E133 (bleu)[7]. Pourtant, des versions totalement naturelles sont encore commercialisées, comme celle de la marque de limonade allemande Wostok (ru).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Taste Test: Tarkhun, aka Tarragon Soda, Brooklin Brainery, 8 avril 2014.
  2. a b et c (en)Tarkhun, Tarragon soda, sur Food Perestroyka, 300 mai 2011.
  3. a et b (en)Tarkhun, Russia's "Spicy" Drink, sur The School of Russian and Asian Studies, 1er juillet 2011.
  4. (ru)Boisson gazeuse "Tarkhoun", bouteille de verre de 0,5 L, sur AquaLife.
  5. (ru)Tarkhoun, sur Останкинские напитки.
  6. (ru)Limonades, sur Воды Лагидзе.
  7. (ru)БЕЗАЛКОГОЛЬНЫЙ НАПИТОК «ТАРХУН» — Патент РФ 2098987