Tarik Yildiz (sociologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tarik Yildiz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (36 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Tarik Yildiz, né en à Paris, est un auteur et sociologue français privilégiant les enquêtes de terrain. Il est par ailleurs enseignant[1] et conseiller / consultant pour les administrations publiques[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l’Institut d'études politiques de Paris, il poursuit un doctorat sur la question de l’intégration sociale dans les banlieues des grandes agglomérations françaises. Rattaché au Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA), il soutient sa thèse de doctorat intitulée Islam, lien social et délinquance dans les quartiers défavorisés d’Île-de-France sous la direction de Claude Dargent[3],  professeur des universités (CEVIPOF) en obtenant les félicitations d’un jury composé de Claude Dargent, Farhad Khosrokhavar, Anne-Sophie Lamine et Michel Kokoreff[4].

Auteur de plusieurs articles et essais sur les questions d’intégration sociale il a notamment publié Le racisme anti-blanc aux éditions du Puits de Roulle en 2010[5],[6] qui a reçu un important écho médiatique[7],[8],[9],[10],[11],[12],[13],[14],[15]. Fin 2016, il publie une enquête sur les musulmans de France aux éditions du Toucan Qui sont-ils ? Enquête sur les jeunes musulmans de France préfacée par Hugues Lagrange. Dans cet ouvrage, il dresse un panorama des musulmans de France d'une grande diversité allant d'individus souhaitant remplacer le vide idéologique[16] par le religieux[17] à d'autres parfaitement assimilés[18] qui "refusent d'ailleurs toute discrimination positive et tout intermédiaire entre l'Etat et les citoyens, a fortiori reposant sur des considérations religieuses ou ethniques et revendiquent une forme d'invisibilité"[19]. Fin 2020, il publie De la fatigue d'être soi au prêt-à-croire. Lutter contre la délinquance pour combattre le radicalisme islamiste décryptant les mécanismes de radicalisation[20] (fatigue d'être soi comblée par une idéologie totalisante, société de la liberté individuelle, liens avec la délinquance...)[21],[22] en proposant des pistes de solutions[23],[24]. Il récuse l'idée d'un islam gallican[25],[26],[27],[28],[29] et la discrimination, y compris positive[30].

Ses domaines de recherche concernent les questions de cohésion sociale, les enjeux d’intégration[31] et de radicalisme, y compris religieux[32]. Ses travaux mettent notamment en évidence le lien entre petite délinquance[33] et radicalité[19] / djihadisme[34],[35], mentionnés dans le rapport du Sénat publié en 2020 sur les réponses apportées par les autorités publiques au développement de la radicalisation islamiste et les moyens de la combattre[36].

Enseignant à Sciences Po Paris, il dirige l’Institut de recherche sur les populations et pays arabo-musulmans et publie régulièrement concernant le fait religieux, l’intégration sociale[37] et les pistes de solutions opérationnelles pour favoriser le lien social[38]. Il publie également sur les problématiques internationales (ex. Turquie[39], Syrie[40]) et la modernisation de l'action publique[41],[42].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le Racisme anti-blanc. Ne pas en parler, un déni de réalité, Nîmes, Editions du Puits de Roulle, 2010
  • Qui sont-ils ? Enquête sur les jeunes musulmans de France, Paris, Editions du Toucan / L’Artilleur, 2016
  • De la fatigue d’être soi au prêt-à-croire. Lutter contre la délinquance pour combattre le radicalisme islamiste, Nîmes, Editions du Puits de Roulle, 2020

Articles (sélection)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Enseignements | Sciences Po », sur formation.sciences-po.fr (consulté le )
  2. « Tarik Yildiz », sur Le HuffPost (consulté le )
  3. « Présentation Claude Dargent Cevipof »
  4. Tarik Yildiz, « Islam, lien social et délinquance dans les quartiers défavorisés d'Île-de-France », Paris 8, (consulté le )
  5. « Un sujet de société éminemment tabou », sur La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es (consulté le )
  6. « Philosophie du bouc émissaire », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « "Le racisme anti-blanc est réversible" », sur LExpress.fr, (consulté le )
  8. « Le « racisme anti-blanc », une notion controversée », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  9. « Le "racisme anti-blanc", n'est "pas marginal mais minoritaire" », sur L'Obs (consulté le )
  10. Le 26 avril 2013 à 07h00, « Le racisme anti-Blancs débattu au tribunal », sur leparisien.fr, (consulté le )
  11. « Le racisme anti-Blanc, un phénomène «minoritaire» », sur LEFIGARO (consulté le )
  12. RMC, « RMC : 27/09 - Radio Brunet : Existe-t-il vraiment un racisme anti-blanc en France ? - 12h-13h », RMC (consulté le )
  13. « Un procès pour "racisme anti-blanc" s'ouvre à Paris », sur LExpress.fr, (consulté le )
  14. « Le racisme du 25 novembre 2012 - France Inter », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  15. Thomas Hurka, « Review of Justice for Hedgehogs, Dworkin, Ronald », Ethics, vol. 122, no 1,‎ , p. 188–194 (ISSN 0014-1704, DOI 10.1086/662051, lire en ligne, consulté le )
  16. Causeur.fr et Daoud Boughezala, « "Dans certaines zones, les islamistes assurent les missions régaliennes de l'Etat" », sur Causeur, (consulté le )
  17. Bernadette Sauvaget, « Tarik Yildiz : «Les salafistes aspirent à un modèle de pureté selon eux incompatible avec la société française» », sur Libération.fr, (consulté le )
  18. « Une charte pour l'islam de France », sur France Culture (consulté le )
  19. a et b Caroline Valentin et Mathieu Bock-Côté, « Une étrange démission », Le Débat, Gallimard,‎ , pp. 99-112. Citations : p. 108 (DOI 10.3917/deba.197.0099, lire en ligne)
  20. « Tarik Yildiz: «En France, la radicalisation islamiste prend souvent sa source dans la délinquance» », sur LEFIGARO (consulté le )
  21. « Nouveautés Éditeurs - De la fatigue d’être soi au prêt-à-croire Lutter contre la délinquance pour combattre le radicalisme islamiste - Les Editions du Puits de Roulle - YILDIZ Tarik », sur nouveautes-editeurs.bnf.fr (consulté le )
  22. Le JDD, « Terrorisme : "Après chaque attentat, il est proposé de modifier la loi. Appliquons plutôt le droit existant" », sur lejdd.fr (consulté le )
  23. « « S’attaquer au traitement de la délinquance constitue une manière de traiter l’une des sources du radicalisme » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  24. « "La loi séparatisme devrait intégrer la déchéance de citoyenneté des condamnés pour terrorisme" », sur LExpress.fr, (consulté le )
  25. « L'Etat doit-il organiser l'islam en France ? », sur LEFIGARO (consulté le )
  26. Tarik Yildiz, « Séparatisme : "Appliquons d'abord les lois existantes et menons le combat idéologique" », sur www.marianne.net, 2020-12-16utc14:38:44+0000 (consulté le )
  27. « Quel rôle de l’État dans la lutte contre le radicalisme ? », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  28. « «Charte des principes» de l’islam: un réel progrès ou une simple déclaration sans effet? », sur LEFIGARO (consulté le )
  29. Le JDD, « TRIBUNE. "CFCM : la fin du modèle républicain français" », sur lejdd.fr (consulté le )
  30. « Index de la diversité : « L’instauration d’une discrimination positive qui ne dit pas son nom comporte de nombreux dangers » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  31. « Pourquoi de jeunes Français s'identifient à l'équipe d'Algérie », sur LEFIGARO (consulté le )
  32. Tarik Yildiz, « Islam et lien social dans les quartiers défavorisés d’Île-de-France », Sociétés,‎ (lire en ligne)
  33. Tarik Yildiz, « De la petite délinquance au djihad : des liens à briser », sur huffingtonpost.fr,
  34. (es) Ahora Semanal, « Quiénes son los yihadistas franceses », sur www.ahorasemanal.es (consulté le )
  35. « VIDEO. Sarah, 14 ans, soupçonnée d'être partie faire le jihad en Syrie », sur Franceinfo, (consulté le )
  36. « Rapport du Sénat, p.47 »
  37. Tarik Yildiz, « La délinquance : question sous-jacente du débat sur l'islam », sur lemonde.fr,
  38. Tarik Yildiz, [1], lemonde.fr, 6 mars 2018
  39. Tarik Yildiz, « Les enjeux des élections législatives en Turquie », sur lemonde.fr,
  40. Tarik Yildiz, « Portrait d'Ali Sleiman », sur Huffington Post
  41. « CAP 22 ou comment poursuivre la modernisation de l’action publique », sur Les Echos, (consulté le )
  42. « "Pourquoi la proximité des services publics dit si on est un citoyen qui compte" », sur Le HuffPost, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]