Tardenoisien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tardenoisien
Définition
Autres noms Beuronien
Lieu éponyme Tardenois, France
Auteur Émile Taté
Caractéristiques
Répartition géographique Europe occidentale
Période Mésolithique
Chronologie -8000 à -5000

Le Tardenoisien (parfois apparenté à certaines armatures du Beuronien auquel il succède) désigne des industries mésolithiques à nombreux microlithes en forme de trapèze. Son nom est lié à la région du Tardenois et il a été découvert en 1885 par Émile Taté à Coincy dans l'Aisne. Il est surtout connu dans le centre et le nord du Bassin parisien mais des cultures similaires sont aussi connues en Europe centrale et orientale (complexe ou tardenoisien nord-pontique), en Espagne de même qu'en Grande-Bretagne (Horsham points) alors reliés au continent par le Doggerland[1]. Il est globalement compris entre -7 800 et le début du Néolithique, entre -5 500 (certaines régions continentales) et -4 500 (Îles Britanniques), variable selon la région[2].

Le Sauveterrien récent à trapèzes du Sud-Ouest de la France, qui succède au Sauveterrien classique, était autrefois qualifié de tardenoisien ou tardenoïde. Cette industrie microlithique connue dans les gisements du Martinet et du Cuzoul de Gramat pourrait correspondre aux débuts du Néolithique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1954_hos_51_8_12415 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1934_num_31_5_12249

  1. V. Gordon Childe The Prehistory of Scotland 1935 p.20
  2. Relations culturelles et chronologiques entre le Tardenoisien et le Néolithique Danubien dans le bassin parisien,http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pica_0752-5656_1993_num_3_1_1663