Tarambaly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tarambaly
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Région
Préfecture
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Géolocalisation sur la carte : Guinée
(Voir situation sur carte : Guinée)
Point carte.svg

Tarambaly (ou Taranbaly) est une ville de Guinée, dans la préfecture de Labé et la région de Labé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , le président Alpha Condé annonce l'érection en sous-préfecture de cette localité jusque là rattachée à la commune rurale de Sannoun[1]. Les premières autorités y sont installées le [2].

Subdivision administrative[modifier | modifier le code]

Tarambaly est compose de quatre districts[3].

Districrs Secteurs
Dar-es-salam Darou, Songoly, Taran hindè, Taïbata, Goundoupi et Sélâ
Konkoren Konkoren 1, Konkoren 2, Djinkan et Kombéya
Madinatou-Salamy Madinatou-Salamy centre, Madina bôwi, Thianghel et Hafia sakÖtÖ
Tarambaly centre Taran 1, Taran 2, Kobein, Madina GÖrÖ, Mawdé, Boréya et Doghol-sèlèyabhè

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tarambaly (Labé) érigé en sous-préfecture, Timbi-Madina (Pita) espère devenir préfecture ce lundi », guineematin.com, 6 septembre 2015 [1]
  2. « Tarambaly (Labé) : les premières autorités de la nouvelle sous-préfecture seront installées ce lundi », guineematin.com, 14 août 2017 [2]
  3. Assemblée nationale de Guinée, « Création d'une commune urbaine et de dix neuf communes rurales en république de Guinée », journal officiel,‎ , p. 3 (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Notes démographiques sur la région de Labé », in Présence africaine, 1953/4, no 15, p. 83-94