Tarak Cherif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tarak Cherif
Tarak Cherif.jpg
Portrait de Tarak Cherif.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
SfaxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Président de la CONECT
Autres informations
Distinction

Tarak Cherif (arabe : طارق الشريف), né le 7 août 1955[1] à Sfax, est un homme d'affaires tunisien. Il est à la tête du groupe tunisien Alliance. Il fonde par ailleurs en 2011 un syndicat patronal, la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT), qu’il préside[1].

Parallèlement à ses activités professionnelles, il occupe également des responsabilités au sein d’organisations sportives continentales et internationales, notamment actives dans le tennis.

Formation[modifier | modifier le code]

Fils d’un riche commerçant de Sfax[2], il est titulaire d’une maîtrise en droit obtenue à l’université de Paris XI[1]. Il est diplômé en gestion de l'Institut supérieur de gestion de Paris et en politique internationale de l'Institut des hautes études internationales[1].

Activités professionnelles[modifier | modifier le code]

Tarak Cherif dirige le groupe Alliance dont le chiffre d'affaires, en 2014, s'élève à un peu plus de 230 millions de dinars tunisiens, le plaçant ainsi parmi les vingt premières entreprises privées tunisiennes[3].

Il est par ailleurs administrateur-directeur général de plusieurs sociétés actives dans divers secteurs, notamment dans l'hôtellerie avec les hôtels El Mansour Mahdia, El Mansour Tabarka et le Royal El Mansour Mahdia[1].

Il préside l'institution de micro-crédit Taysir Microfinance[4].

Il occupe aussi, en tant que président de la CONECT, la fonction de vice-président du Anima Investment Network[5], une plateforme de coopération pour le développement économique en Méditerranée.

Activités syndicales[modifier | modifier le code]

Responsabilités au sein de l'UTICA[modifier | modifier le code]

Entre 1995 et 2002, il siège au bureau exécutif de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (UTICA), le principal syndicat patronal tunisien, dont il préside la commission des affaires sociales ; Il y fonde aussi la Fédération nationale de la chimie[1].

De plus, il co-préside pendant plusieurs années, aux côtés d'Éric Hayat, le Conseil de chefs d'entreprises France-Tunisie, un partenariat entre le Medef et l'UTICA[6].

Création de la CONECT[modifier | modifier le code]

En 2011, Tarak Cherif quitte l'UTICA pour fonder la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT), une organisation syndicale patronale qui rassemble des entreprises privées et publiques, tunisiennes et étrangères, exerçant dans différents secteurs de l’économie tunisienne[7].

Il affirme lors du lancement de la CONECT que celle-ci « n’est pas en dissidence ou en opposition avec l’UTICA. Au contraire, elle sera prête à travailler avec n’importe quelle structure économique et syndicale »[8].

Responsabilités dans le secteur sportif[modifier | modifier le code]

Tarak Cherif est le premier vice-président de la Fédération tunisienne de tennis de 1995 à 1998 puis son président de 1998 à 2009[1]. Il occupe également les fonctions de premier vice-président de la Confédération africaine de tennis de 2000 à 2004 puis de président depuis 2005 [1],[9].

Il est par ailleurs membre du comité olympique de la Fédération internationale de tennis de 2005 à 2013 et membre de son conseil d'administration de 2013 à 2015[10].

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Il est membre du conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale de 1995 à 2002[1] et de l'Institut national des sciences appliquées et de technologie de 2003 à 2007[1].

Il est consul honoraire de Turquie en Tunisie dès mai 2011[1].

En avril 2018, il est également élu vice-président de la Fédération des hommes d’affaires arabes (Federation of Arab Businessmen) pour la période courant jusqu'en 2022, et ce en marge des travaux de la seizième rencontre de l’Arab Business Community tenue à Amman en Jordanie[11].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Tarak Cherif a reçu plusieurs décorations en Tunisie et à l'étranger[1] :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k et l « Tarak Cherif », sur conect.org.tn (consulté le 22 août 2016)
  2. a et b Ridha Kéfi, « Tarek Chérif », sur jeuneafrique.com, (consulté le 22 août 2016)
  3. « Classement des groupes tunisiens », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le 22 août 2016)
  4. « Un nouveau venue dans la micro-finance : Taysir », sur ambassadefrance-tn.org, (consulté le 5 septembre 2016)
  5. « Gouvernance », sur animaweb.org (consulté le 12 septembre 2016)
  6. « Éric Hayat (Medef) : la Tunisie, repartie ! », sur leaders.com.tn, (consulté le 22 août 2016)
  7. « Présentation », sur conect.org.tn (consulté le 22 août 2016)
  8. « Conférence de presse de lancement de la CONECT », sur conect.org.tn, (consulté le 22 août 2016)
  9. « Présentation de la CAT », sur cattennis.com (consulté le 22 août 2016)
  10. (en) « Meet the Board », sur itftennis.com, (consulté le 22 août 2016)
  11. « Tarek Cherif élu vice-président de la Federation of Arab Businessmen », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le 13 avril 2018)