Taoufik Makhloufi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Taoufik Makhloufi Portail athlétisme
Taoufik Makhloufi - May 2013.jpg
Taoufik Makhloufi en 2013.
Informations
Disciplines 800 m au 1 500 m
Nationalité Drapeau : Algérie Algérien
Naissance (29 ans)
Lieu Souk Ahras
Taille 1,76 m
Entraîneur Philippe Dupont
Records
• Détenteur du record d'Algérie du 1 000 m en min 13 s 08 et du 800 m en 1 min 42 s 61
Palmarès
Jeux olympiques 1 2 -
Championnats d'Afrique 1 - 1
Jeux africains 1 1 1
Championnats d'Algérie 5 - -

Taoufik Makhloufi, né le à Souk Ahras en Algérie[1],[2], est un athlète algérien spécialiste des courses de demi-fond. Il remporte le titre du 1 500 mètres lors des Jeux olympiques de 2012, à Londres et le titre de vice champion du 800 et du 1500 mètres lors des Jeux Olympiques de 2016, à Rio de Janeiro. Avec 3 médailles remportées aux Jeux Olympiques (1 or et 2 argent) il devient l'athlète algérien le plus médaillé de l'histoire du sport algérien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Taoufik Makhloufi est champion d'Algérie sur 1 500 m en 2011 avec un temps manuel de min 34 s 4. Son meilleur temps sur cette distance est de 3 min 28 s 75, obtenu à Monaco le 17 juillet 2015, devenant le 7e meilleur performeur de tous les temps sur cette distance. Il remporte également la médaille d'or sur 800 m, aux Jeux africains de Maputo en 2011, devant les Kényans Boaz Lalang et David Mutua avec un temps de 1 min 46 s 32. Il remporte ensuite une médaille de bronze sur 1 500 m lors de la dernière journée des compétitions.

En 2012, sur 800 m, il porte son record à 1 min 43 s 88 pour remporter la médaille d'or des Championnats d'Afrique à Porto-Novo devant le Kényan Chemut.

Sensation des JO 2012 à Londres où il est engagé par sa fédération sur les disciplines du 800m et du 1500m, Makhloufi choisit finalement de se concentrer sur une seule distance pour mettre toutes les chances de son côté.

Taoufik Makhloufi en Algérie à son retour des Jeux olympiques de 2012.

Le , abandonnant sa série du 800m au bout de quelques mètres pour se préserver pour le 1500m, il est exclu des Jeux olympiques de Londres pour suspicion de manque de combativité dans les séries du 800 m, après une blessure[3]. Il est réintégré le soir même après avoir présenté un certificat médical, signé par deux médecins, attestant qu’il « souffrait d'une blessure douloureuse qui toutefois, et qu'un traitement approprié, pourrait lui permettre de courir 24 heures plus tard[4] ». Cette exclusion-réintégration a alors suscité la polémique [5]. Le lendemain et au terme d'une victoire éclatante, il devient champion olympique du 1 500 m en 3 min 34 s 08, devant l'Américain Leonel Manzano et le Marocain Abdalaati Iguider[6],[7].

Blessé l'année suivante et victime d'une hépatite A, Makhloufi connait une saison 2013 blanche, où il rate les Championnats du Monde de Moscou.

En mai 2014, pour son retour à la compétition lors du Qatar Athletic Super Grand Prix de Doha, Taoufik Makhloufi porte son record personnel du 1 500 m à min 30 s 40. Sa saison sera marquée par des résultats encourageants, mais également, par des problèmes de prise en charge incessants avec les instances sportives de son pays.

Le , au meeting de Nancy en France, il réalise la meilleure performance mondiale de l’année sur 1 000 m et bat le record d'Algérie de Nourredine Morceli, dans sa première course sur cette distance, en réalisant 2 min 13 s 08. Il devient ainsi le quatrième athlète le plus rapide sur la distance dans l'histoire, après Noah Ngeny, Steve Cram et Sebastian Coe.

Aux championnats du monde de Pékin en août 2015, Taoufik Makhloufi, qui s'entraine depuis le mois de mars avec le Français Philippe Dupont, termine au pied du podium à la 4e place. Un manque de fraicheur et une pression immense lui font rater son objectif. Il termine sa saison en septembre 2015, avec une 2e place lors du 800 m des Jeux africains[8].

Le avec le record d'Algérie en 1 min 42 s 61, il devient vice-champion olympique du 800 m au Jeux olympiques de Rio[9] avant d’enchaîner le lendemain sur 1500 m, où il remporte cette même médaille en 3 min 50 s 11, battu par l'Américain Matthew Centrowitz (3 min 50 s 00)[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2011 Jeux africains Maputo 1er 800 m 1 min 46 s 32
3e 1 500 m 3 min 39 s 99
2012 Championnats d'Afrique Porto-Novo 1er 800 m 1 min 43 s 88
Jeux olympiques Londres 1er 1 500 m 3 min 34 s 08
2014 Championnats d'Afrique Marrakech 3e 800 m 1 min 49 s 08
Ligue de diamant 4e 1 500 m détails
2015 Championnats du monde Pékin 4e 1 500 m 3 min 34 s 76
Jeux africains Brazzaville 2e 800 m 1 min 50 s 72
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 2e 800 m 1 min 42 s 61
2e 1500 m 3 min 50 s 11
Ligue de diamant 5e 1 500 m détails

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
800 m min 42 s 61 (NR) Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 16 août 2016
1 000 m min 13 s 08 (NR) Drapeau : France Nancy 1 juillet 2015
1 500 m min 28 s 75 Drapeau : Monaco Monaco 17 juillet 2015
Mile min 52 s 16 Drapeau : États-Unis Eugene 31 mai 2014

Progression[modifier | modifier le code]

1 500 m (en plein air)
Année Temps Lieu Date
2009 3 min 34 s 34 Drapeau : Italie Rome 10 juillet 2009
2010 3 min 32 s 94 Drapeau : Monaco Monaco 22 juillet 2010
2012 3 min 30 s 80 Drapeau : Monaco Monaco 20 juillet 2012
2014 3 min 30 s 40 Drapeau : Qatar Doha 9 mai 2014
2015 3 min 28 s 75 Drapeau : Monaco Monaco 17 juillet 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]