Tanwarin Sukkhapisit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tanwarin Sukkhapisit
ธัญญ์วาริน สุขะพิสิษฐ์ สัมภาษณ์.jpg
Tanwarin Sukkhapisit en 2019.
Fonction
Député
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Partis politiques
Parti du nouvel avenir (-)
Move Forward Party (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Insects in the Backyard (d), It Gets Better (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Tanwarin Sukkhapisit (naissance le à Nakhon Ratchasima) est une personnalité thaïlandaise exerçant dans l'actorat puis dans la réalisation de films et une personnalité politique.

Non-binaire, Sukkhapisit commence sa carrière dans l'actorat au début des années 2000. Lasse des rôles de femmes trans stéréotypées, Sukkhapisit joue par la suite dans des films et des courts métrages plus engagés. Sukkhapisit passe derrière la caméra en 2010, réalisant des films mettant en avant les personnes LGBT. Sukkhapisit en paie le prix : son second film, Insects in the Backyard (th), est accusé de contrevenir à la morale et est censuré. En 2012, son film It Gets Better (th) se voit récompensé d'un Suphannahong National Film Awards (en).

Tanwarin Sukkhapisit est aux élu aux élections législatives de 2019 sur la liste d'opposition du Parti du nouvel avenir à la Chambre des représentants. Sukkhapisit présente un programme progressiste, avec la volonté d'améliorer les conditions des personnes LGBT et des femmes. Cependant, la Junte militaire dissous son parti l'année suivante et Sukkhapisit perd son mandat quelques mois après.

Parcours artistique[modifier | modifier le code]

Tanwarin Sukkhapisit naît en 1973 à Nakhon Ratchasima[1], ville située dans la province pauvre d'Isan[2]. Ayant la conscience de sa transidentité depuis ses six ou sept ans, Sukkhapisit transitionne publiquement à l'âge de dix-sept ans. Sukkhapisit est non-binaire[1] et préfère en anglais le pronom they[3].

Débuts dans le théâtre et premiers rôles[modifier | modifier le code]

Tanwarin Sukkhapisit commence le théâtre à l'école, où Sukkhapisit écrit, monte et joue ses pièces ; Sukkhapisit remporte un prix local pour sa pièce Wanthong. Sukkhapisit continue lors de ses études à l'université de Khon Kaen, mais, ne sachant pas jouer du piano, Sukkhapisit est refusée au théâtre musical Exact. Sukkhapisit opte alors pour un travail dans l'enseignement et persévère parallèlement au sein de troupes locales[4].

Sukkhapisit obtient ses premiers rôles dans les feuilletons Chai Mai Jing Ying Tae et Yod Ya Yee, respectivement en 1998 et 1999. Elle ne décroche cepenadnt que des rôles caricaturaux de femmes trans. Sukkhapisit s'engage alors à jouer dans des courts-métrages racontant les vies trans avec moins de stéréotypes, comme Deep Inside, où la protagoniste, que Sukkhapisit incarne, mène une double vie d'enseignante le jour et de travestie la nuit. Il bénéficie d'une diffusion dans des festivals jusqu'en Europe[4].

Reconnaissance à la réalisation[modifier | modifier le code]

Tanwarin Sukkhapisit abandonne par la suite son métier dans l'enseignement pour la réalisation. Par son œuvre, Sukkhapisit souhaite prôner la « diversité des genres »[4]. En 2010, Sukkhapisit écrit, réalise et joue dans son film Insects in the Backyard (th), qui a pour sujet la transidentité. Diffusé à l'international[1], il est interdit à sa sortie en Thaïlande par le ministre de la Culture[4], qui voit en lui une offense à la morale de la société[1],[5]. Sukkhapisit ne parvient à le faire diffuser que cinq ans plus tard, après une longue bataille juridique et la suppression d'une scène de nudité de trois secondes[2].

Son film It Gets Better (th), sorti en 2012, est récompensé d'un Suphannahong National Film Awards (en)[4] ; son film Red Wine in the Dark Night sort en 2015[6].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Tanwarin Sukkhapisit
Fonctions
Membre de la Chambre des représentants de Thaïlande

(1 an, 7 mois et 4 jours)
Élection 24 mars 2019
Législature 25e
Biographie
Parti politique Parti du nouvel avenir (2018-2020)
Move Forward (2020-)

Quatre ans après le coup d'État de 2014, les partis politiques sont autorisés par la junte militaire au pouvoir et des élections législatives sont organisées en 2019. Le Parti du nouvel avenir, libéral et progressiste, s'approche de Tanwarin Sukkhapisit[1] et fait figurer Sukkhapisit en neuvième position sur sa liste, lui offrant un siège assuré. Sukkhapisit est avec trois autres nouveaux élus l'une des premières personnes trans à entrer à la Chambre des représentants[2],[7].

Sukkhapisit milite pour l'égalité des sexes, le droit au mariage homosexuel[8],[9] et l'accès à l'adoption par les couples homosexuels[3], ainsi que l'amélioration des visibilités LGBT par le domaine de la culture[4]. Sukkhapisit souhaite aussi inclure l'éducation sexuelle et l'éducation à la diversité sexuelle dans le système éducatif[3].

En , son parti, considéré comme un soutien du mouvement pro-démocratie réclamant la démission du gouvernement et des reformes du système monarchiste, est dissous. Cette dissolution déclenche d'importantes manifestations (en) sur une durée de plusieurs mois[8]. Les députés du parti fondent alors le Move Forward Party (en), mais Tanwarin Sukkhapisit perd son siège durant le mois d'octobre, subissant la condamnation d'être « actionnaire d'une société de médias »[10] ; une affaire similaire destitue Thanathorn Juangroongruangkit, le leader du groupe d'opposition[8].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données IMDb et TMDb.

Comme réalisatrice[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Le Motel hanté dans l'anthologie Die a violent death
  • 2010 : Tai hong
  • 2010 : Insects in the Backyard (th) (Khuen nan)
  • 2011 : Hak na'Sarakham
  • 2012 : It Gets Better (th) (Mai Dai Khor Hai Ma Rak)
  • 2014 : Love sud jin fin sugoi
  • 2014 : Thoe khao rao phi
  • 2015 : Ror door khao chon pee thi khao chon kai
  • 2015 : Red Wine in the Dark Night
  • 2016 : Pump Namman
  • 2016 : Club Friday The Series (série télévisée, 5 épisodes de la saison 8)
  • 2021 : The War of Flowers (série télévisée)
  • 2021 : Irresistable (série télévisée)

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme productrice[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Chai Mai Jing Ying Tae[4]
  • 1999 : Yod Ya Yee[4]
  • 2002 : Deep Inside (Pleuak)[4]
  • 2007 : The Sperm (en) (Asujaak) de Taweewat Wantha : Anant
  • 2010 : Insects in the Backyard (th) de sa propre personne
  • 2014 : Summer to Winter (San Ya Haeng Kim Hun) de Tanakorn Bangpao et Daraspong Throngprasit
  • 2014 : Tai hong tai hien de Poj Arnon, Phontharis Chotkijsadarsopon, Thanadol Nualsuth et Thanatat Sookcharoen
  • 2015 : Bong Srolanh Oun de Siwaporn Pongsuwan : manager
  • 2015 : Love Next Door 2 de Thitipan Raksasat : Tangkwa

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) Hannah Ellis-Petersen, « 'I am not here to entertain': meet Thailand's first transgender MP », sur The Guardian, (consulté le 17 janvier 2021).
  2. a b et c « En Thaïlande, des transgenres font une entrée historique au Parlement », sur 20 Minutes, (consulté le 17 janvier 2021).
  3. a b et c (en) Teirra Kamolvattanavith, « Election history: Thailand votes first-ever genderqueer candidate into parliament », sur Coconuts, (consulté le 19 janvier 2021).
  4. a b c d e f g h et i (en) Thana Boonlert, « The LGBT advocate set to be an MP », sur Bangkok Post, (consulté le 17 janvier 2021).
  5. (en) Rina Chandran, « From movies to marriage, first Thai transgender MP wants change », sur Reuters, (consulté le 17 janvier 2021).
  6. (en) Melalin Mahavongtrakul, « Pushing boundaries », sur bangkokpost.com, Bangkok Post,
  7. AFP, « En Thaïlande, les transgenres font une entrée historique au Parlement », sur Le Monde, (consulté le 21 janvier 2021).
  8. a b et c (en) Randy Thanthong-Knight, « Thai Court Disqualifies Opposition Lawmaker in Media Shares Case », sur Bloomberg, (consulté le 17 janvier 2021).
  9. (en) « Transgender MPs make history in Thailand », sur The ASEAN Post, (consulté le 17 janvier 2021).
  10. « La première députée trans thaïlandaise chassée du parlement », sur Komitid, (consulté le 17 janvier 2021).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]