Tank Battles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tank Battles
Album de Dagmar Krause
Sortie 1988
Durée 39:33
Genre Cabaret, jazz, avant-garde
Auteur Hanns Eisler
Compositeur Hanns Eisler
Producteur Greg Cohen
Label Island Records

Albums de Dagmar Krause

Tank Battles : The Songs of Hanns Eisler est un album solo de Dagmar Krause, sorti en 1988.

L'album[modifier | modifier le code]

Après avoir chanté en 1978 dans la comédie musicale Mahagonny de Bertolt Brecht et Kurt Weill, Krause se prend de passion pour le musicien Hanns Eisler. Il s'agit ainsi ici d'une compilation de 26 chansons du compositeur allemand, chantées par Dagmar Krause. En parallèle sort le même album mais chanté en anglais. Il fait partie des 1001 Albums You Must Hear Before You Die.

Titres[modifier | modifier le code]

Tous les titres sont de Hanns Eisler.

  • The Song of the Whitewash (2:07)
  • (I Read About) Tank Battles (1:30)
  • You Have to Pay (1:43)
  • Chanson Allemande (1:20)
  • The Ballad of the Sackslingers (3:24)
  • Mother Beimlein (1:16)
  • The Perhaps Song (1:50)
  • Lied von der Belebeden Wirkung des Geldes (The Song of the Invigorating Impact of Cash) (4:32)
    • (Texte de Bertolt Brecht)
  • Mankind (0:59)
    • (Texte de Hanns Eisler, traduit par Dagmar Krause et Jim Woodland
  • Bettelied (1:27)
    • (Texte de Bertolt Brecht)
  • Song of a German Mother (2:31)
  • Change the World-It Needs It (2:07)
    • (Texte de Bertolt Brecht, traduit par Eric Bentley)
  • Bankenlied (Banking Song) (2:59)
  • Legende von der Entstehung des Buches Taoteking (Legend of the Origin of the Book of the Taote King) (6:43)
    • (Texte de Bertolt Brecht)
  • Balad of (Bourgoise) Welfare (2:53)
  • Mother's Hands (2:02)
  • Berlin 1919 (2:30)
    • (Texte : Anonyme, traduit par Eric Bentley)
  • And I Shall Never See Again (1:52)
    • (Texte de Bertolt Brecht, traduit par Eric Bentley)
  • Genevieve : Ostern ist Ein Ball sur Seine (Genevieve : Easter There is a Ball on the Seine) (1:05)
    • (Texte de Bertolt Brecht)
  • The Wise Woman and the Soldier (3:43)
    • (Texte de Bertolt Brecht, traduit par Eric Bentley)
  • Failure in Loving (1:04)
  • Und Endlich Stirbt (1:12)
  • The Rat Men – Nightmare (1:18)
    • (Texte de Bertolt Brecht)
  • The Homecoming (1:34)
    • (Texte de Bertolt Brecht, traduit par Eric Bentley)
  • The Trenches (3:44)
    • (Texte de Kurt Tucholsky)
  • To a Little Radio (1:05)
    • (Texte de Bertolt Brecht)

Musiciens[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]