Tanguiéta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tanguiéta
Tanguiéta
Monument central de Tanguiéta
Administration
Pays Drapeau du Bénin Bénin
Département Atacora
Démographie
Population 74 675 hab. (2013[1])
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 10° 37′ 00″ nord, 1° 16′ 00″ est
Superficie 546 500 ha = 5 465 km2
Divers
Langue(s) Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bénin
Voir sur la carte administrative du Bénin
City locator 14.svg
Tanguiéta
Géolocalisation sur la carte : Bénin
Voir sur la carte topographique du Bénin
City locator 14.svg
Tanguiéta

Tanguiéta est une ville du nord-ouest du Bénin, chef-lieu de la commune du même nom, située dans le département de l'Atacora. Outre son cadre naturel, Tanguiéta bénéficie de sa proximité avec le parc national de la Pendjari et constitue aussi une ville-étape pour les voyageurs en provenance ou à destination du Burkina Faso par la route nationale inter-états 3 (RNIE 3[2]).

Géographie[modifier | modifier le code]

Relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est dotée d'un relief accidenté comprenant à l’ouest la pénéplaine de la Gourma et à l’est la chaîne de l'Atacora avec des altitudes comprises entre 200 et 400 m.
Organisé autour de la Pendjari et de ses affluents, le réseau hydrographique est dense, avec quelques chutes d'eau spectaculaires, comme celles de Tanguiéta ou de Tanongou[3].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est de type soudano-sahélien avec une saison pluvieuse qui va de mai à novembre et une saison sèche qui s’étend de novembre à mai. La température est comprise entre 15 °C et 35 °C tout au long de l'année, avec une forte amplitude entre le jour et la nuit pendant l'harmattan (novembre à février). Les précipitations sont comprises entre 800 et 1 100 mm par an, particulièrement abondantes en août et septembre[3].

Végétation[modifier | modifier le code]

Autrefois dense, la végétation a subi une forte pression anthropique (agriculture, feux de brousse, constructions) et a cédé la place à une savane arbustive, herbacée et clairsemée. Les principales essences forestières sont le manguier, le fromager, le néré, le karité, le baobab et le rônier[3].

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2013 (RGPH-4), la commune comptait 74 675 habitants, dont 27 094 pour l'arrondissement de Tanguiéta[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture, l'élevage, la pêche et la chasse sont des activités pratiquées par la population.

L'économie de la ville de Tanguiéta repose sur plusieurs activités à prédominance agricole. Aussi, il s'y vend des objets d'arts. La ville de Tanguiéta dispose d'un marché ci-dessous illustré qui s'anime tous les lundis. Ainsi l'approvisionnement des habitants se fait régulièrement les lundis (jour de marché principal) et les mercredis et vendredis (jours appelés marché Yara, mot signifiant marché moins cher). Aussi la vente d'essence entre griffes "frelatée" est un commerce qui nourrit beaucoup de familles de cette localité. Les agriculteurs des villages environnants approvisionnent le marché en céréales, légumineuses et légumes rachetés par des revendeurs pour un gros profit en saison rude.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Paroisse Saint-Joseph de Tanguiéta.

Tanguiéta est doté d'un hôpital de zone, l'Hôpital Saint Jean de Dieu, fondé en 1970 et soutenu principalement par l'Ordre hospitalier de Saint-Jean-de-Dieu[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b INSAE, Effectifs de la population des villages et quartiers de ville du Bénin, (RGPH-4, 2013), février 2016, p. 13-14 [1]
  2. Bénin, coll. Petit Futé, 2014, p. 174
  3. a b et c Philippe Tchegnon, Monographie de la commune de Tanguiéta, mai 2006, 60 p.
  4. L'hôpital Saint Jean de Dieu de Tanguiéta, site de l'Hôpital du Valais

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anatole Coyssi, Tanguiéta, un poste de brousse au Dahomey, Helio N. E. A., 194?, 84 p.
  • Tilo Grätz, Tanguiéta : facettes d'histoire et de vie politique d'une commune béninoise à la veille de la décentralisation, Éditions du Flamboyant, Cotonou, 2006, 294 p. (ISBN 978-99919-5903-0)
  • Philippe Tchegnon, Monographie de la commune de Tanguiéta, mai 2006, 60 p.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Le miracle de Tanguiéta, film réalisé par Grégoire Gosset, Comité français de radio télévision, Paris, la Procure, Chantilly, [distrib.], 2013, 26 min, coll. Le Jour du Seigneur (DVD), vidéo intégrale en ligne [2]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]