Tanella di Pitagora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tanella di Pitagora

La Tanella di Pitagora (« Tanella de Pythagore ») est une nécropole étrusque datant du IIe siècle av. J.-C. située près de Cortone, dans la province d'Arezzo en Toscane (Italie).

Histoire[modifier | modifier le code]

La Tanella di Pitagora est une tombe datant de la période hellénistique (IIe siècle av. J.-C.).

Son nom est issu du terme La Tanella (nom local pour la tombe) et de Pythagore par la confusion faite dans le passé entre les villes de Cortone et Crotone où le philosophe a réellement vécu.

Les premières informations que nous avons sur elle proviennent de la visite de Giorgio Vasari en 1566[1].

Au cours des fouilles dans les années 1800, divers vestiges d'urnes cinéraires dont un couvercle ont été retrouvés. Sur celui-ci on pouvait lire le nom des gens propriétaires « Vel Cusu Crespe père de Lart(e) fils de la Petrui » dont les noms figurent sur la Tabula Cortonensis.

En 1808, la Tanella di Pitagora a été gravement endommagée par les actes de vandalisme de soldats français lors de leur transit vers Rome.

Malgré les restaurations du plafond à voûte il n'en reste qu'une petite partie.

Description[modifier | modifier le code]

La Tanella est située sur une pente de la colline de Cortone qui descend vers la vallée de la Chiana.

Sa structure originale d'une circonférence de 23 m et d'un diamètre de 8 m est constituée par un petit monticule de la période hellénistique qui repose sur un socle circulaire réalisé de blocs en pierre juxtaposés. À l'intérieur on trouve un court couloir (dromos) de 0,97 × 1,63 mètre, et une petite chambre rectangulaire de 2,75 × 2,05 mètres, avec une voûte en berceau et six niches pour urnes cinéraires dans les parois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Giorgio Vasari qui la visita en 1556 l'appela curieusement Sepolcro di Archimede (tombeau d'Archimède)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • x

Liens externes[modifier | modifier le code]