Tan rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Tan Rouge (Weinmannia tinctoria) est un arbre endémique des Mascareignes, de la famille des Cunoniacées.

Synonyme : Weinmannia macrostachya DC.

Description[modifier | modifier le code]

Arbre en floraison

Gros arbre des forêts basses de l'île de la Réunion considéré comme un bois de Couleur, il peut mesurer jusqu'à 18 mètres. Dans les forêts d'altitude, on peut le trouver à l'état d'arbuste.

Son tronc droit porte de grosses branches. L'écorce du tronc, qui était utilisée pour la préparation des cuirs, est riche en tanins et rend une coloration rouge, d'où le nom commun de l'arbre.

Détail des feuilles montrant le rachis ailé

Ses feuilles sont opposées et composées de 2 à 9 paires de folioles ovales dentelées. Le rachis des feuilles est ailé et stipulé.

Ses fleurs très mellifères varient du rouge au blanc et sont disposées sur un épi. Les abeilles qui butinent le nectar de ces fleurs donnent un miel-vert, agréablement parfumé.

Les graines noirâtres sont enserrés dans des fruits à trois capsules.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Ébenisterie[modifier | modifier le code]

Le bois rouge sombre, étant droit et dur, est très prisé pour l’ébénisterie et la charpenterie. On utilisait le tan rouge pour fabriquer des bardeaux et des barriques.

Propriétés médicinales[modifier | modifier le code]

L'écorce est astringente et fébrifuge.

Liens internes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :