Tamriel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tamriel est un continent de l'univers de fiction The Elder Scrolls, situé sur la planète de Nirn, le monde des mortels. Ce continent est celui où se déroule l'action de la majorité des jeux vidéo et livres autour de l'univers.

Le nom de Tamriel signifie « la Beauté de l'Aurore » en langue elfique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tamriel est un continent d'une superficie d'environs 12 millions de km², avec, d'est en ouest environs 4000 km, et du nord au sud environ 3000 km[1]. Cette superficie est légèrement supérieure à celle du continent européen.

Mais cette superficie n'est pas respectée dans les jeux récents, car depuis leurs sorties, la taille de Tamriel a considérablement diminué. Aujourd'hui on estime la superficie de Tamriel d'environs 250 km².

Le continent est majoritairement peuplé d'Humains et d'Elfes, mais il existe de nombreuses autres créatures, parfois sauvages, parfois civilisées.

Tamriel est divisée en neuf provinces, gouvernées par le pouvoir central de la Cité Impériale. Ces provinces sont :

Archipel de l'Automne[modifier | modifier le code]

L'Archipel de l'Automne (Summerset Isles en VO) est un immense archipel situé au sud-ouest de Tamriel. Terre des Hauts Elfes, l'Archipel de l'Automne forme, avec le Val-Boisé, le Domaine Aldmeri qui prétend s'opposer à l'Empire.

On ignore tout des îles de l'archipel. En fait, seule Alinor, la capitale, est ouverte à certains humains, sous certaines conditions, et on peut trouver dans cette ville la fameuse Tour de Cristal. Une des principales îles de l'Archipel, appelée Ile d'Artaeum, a mystérieusement disparu il y a plus de 1000 ans, avant de réapparaître, avec ses habitants, 500 ans plus tard. Artaeum abrite l'Ordre Psijique, l'organisation qui est à l'origine de la Guilde des Mages.

Il est possible de s'y rendre dans le jeu Arena.

Bordeciel[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bordeciel.

Bordeciel (Skyrim en VO), avant d'être une simple province nordique et glacée de l'Empire au relief torturé et aux autochtones un peu rustres, fut le point de départ des colons débarqués d'Atmora, et fut même le centre politique du premier Empire humain en Tamriel. Sa première capitale fut Saarthal, puis Vendeaume (Windhelm). Ensuite ce fut Fortdhiver (Winterhold), mais après une catastrophe géologique, ce titre fut accordé à Solitude.

Bordeciel est la région la plus montagneuse du continent. On y compte en effet quatre des cinq plus hauts sommets de Tamriel, dont le point culminant, la Gorge du Monde (Throat of the World), vit l'apparition des premiers humains . Le climat est rigoureux. Les Nordiques (Nords) cultivent les vallées plus ou moins encaissées qui sillonnent la région, profitant des abris qu'offrent les hautes montagnes du vent du nord.

Si les premiers campements nordiques étaient, pour des raisons de sécurité, installés sur des promontoires rocheux s'avançant au-dessus de ces vallées, le retour à la paix des siècles suivants les incita à s'installer dans les vallées, où se trouvent maintenant leurs plus grandes villes, comme Solitude (Haafingar), un grand port, ou Vendeaume (Windhelm). Néanmoins, la première ville humaine connue à ce jour à Bordeciel est Saarthal, fondé par la première expédition d'Ysgramor, bien avant sa nouvelle venue avec les Cinq Cents (référence aux cinq cents compagnons d'Ysgramor) ayant pour but de se venger des Falmers qui avaient justement attaqué Saarthal afin d'y exterminer les humains (des recherches de l'Académie de Fortdhiver ont permis notamment de redécouvrir cette ancienne ville).

Les Nordiques sont réputés être de grands charpentiers et bûcherons, profitant des vastes forêts de résineux qui parsèment les pentes de leurs montagnes. Certaines des constructions en bois des premiers siècles existent d'ailleurs encore, après plus de trois mille ans.

Bordeciel, autrement appelé le Vieux Royaume, ou plus simplement la Patrie, est la région de la plus ancienne installation d'humains en Tamriel. En fait, tous les autres humains de Tamriel descendent plus ou moins de ses habitants (à la notable exception des Rougegardes).

On peut trouver un peu partout en Bordeciel des vestiges de cités très anciennes, bâties à l'époque d'Ysgramor. On trouve souvent à l'intérieur des murs de Dragon, où sont gravées des lettres draconiques. En effet, pendant l'ère Méréthique (environ 5000 ans avant les évènements de Skyrim), le culte draconique était répandu en Bordeciel. Les prêtres-dragons menaient ces gens étranges qu'étaient ceux qui vénéraient les Dragons.

Sous la direction d'Ysgramor, quelques Nordiques quittent en effet le continent d'Atmora, au nord de Tamriel, pour fuir la guerre civile qui y faisait rage. Installés dans le Cap Brisé, ils y vécurent quelque temps en bon voisinage avec les Elfes, avant que ceux-ci ne prennent ombrage de l'importance grandissante de leur ville de Saarthal. Lorsque ces derniers attaquèrent la ville, seuls Ysgramor et deux de ses fils parvinrent à s'échapper de la cité en flammes. Ils repartirent en Atmora, et en revinrent avec cinq cents compagnons, dont la légende a retenu les noms, pour finalement réussir à chasser les Elfes et, ainsi, jeter les bases du premier Empire humain de Tamriel.

C'est sous le règne de Vrage que Bordeciel domina même tout le nord de Tamriel, Hauteroche, Morrowind et Cyrodiil inclus. C'était le Grand Empire Nordique de la Première Ère. Mais à la mort du roi Borgas, une terrible guerre de succession fit rage, à la suite de laquelle Bordeciel perdit ses possessions. La région se replia ensuite sur elle-même, gardant dans certaines de ses vallées le souvenir de sa grandeur déchue. Les flammes de cette grandeur ont semblé ravivées par l'accession au trône de Tamriel de Tiber Septim, originaire de la région.

Dans le jeu Skyrim, Bordeciel est témoin de la guerre entre les forces de l'Empire basées à Solitude et la rébellion des Sombrages, mené par le jarl de Vendeaume, Ulfric Sombrage, qui a tué le tout jeune Haut-Roi de Bordeciel, Torygg, en utilisant le Thu'um, le « Cri du Dragon ». Les différentes châtelleries (Blancherive, Morthal, Markarth, Épervine, Aubétoile, Fortdhiver et Faillaise) se rallient à l'une des bannières, se préparant à une éventuelle guerre civile.

Il est possible de s'y balader dans les jeux Arena et Skyrim.

Cyrodiil[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cyrodiil.

Cyrodiil est peuplé par les Impériaux. Sa capitale est la Cité Impériale. Elle comprend aussi les villes de Cheydinhal (détruite par Umbriel, la cité volante), Chorrol, Skingrad, Anvil, Bravil, Bruma, Leyawin et Kvatch, cette dernière ayant été détruite pendant la crise d'oblivion, lorsque Méhrunes Dagon, le prince daedrique de la destruction, a tenté d'envahir Tamriel.

Cette région a une position centrale en Tamriel et elle est la plus grande province du continent. Longtemps, les Septim se sont installés à la Cité Impériale et ont gouverné Tamriel tout entier depuis cette capitale dominée par la Tour d'Or Blanc, vestige inratable de l'ancienne civilisations ayléide qui régnait ici autrefois. On trouve d'ailleurs un peu partout en Cyrodiil des ruines de cités ayléides.

Il est possible de s'y balader dans le jeu Arena et Oblivion.

Elsweyr[modifier | modifier le code]

Elsweyr est composée au nord d'un grand désert aride, tandis que d'épaisses jungles se situent au sud et sur les côtes de la province qui est peuplée par les Khajiits, une race proche des chats. Elle était autrefois divisée en une multitude de petits royaumes, avant de devenir deux états, Anequina au sud et Pellitine au nord, puis ces deux royaumes se joignirent pour former la province d'Elsweyr. Sa capitale est Torval.

Il est possible de s'y balader dans le jeu Arena.

Hauteroche[modifier | modifier le code]

Hauteroche (High Rock en VO) est peuplée principalement par les Brétons. Il existe une enclave orque nommée Orsinium dans les montagnes Queue de Dragon, près de l'embouchure du fleuve Bjoulsae. La province était autrefois divisée en de nombreux états (Duchés, Comtés, Baronnies, Royaumes et domaines) qui ont disparu lors du « Voile de l'Ouest » pour laisser place aux grands Royaumes de Daggerfall, Refuge et Orsinium, dans l'ouest. La "capitale" de Hauteroche est Daggerfall. L'ouest de la province forme, avec le nord de Lenclume, la Baie d'Illiaque.

Il est possible de s'y balader dans les jeux Arena et Daggerfall.

Lenclume[modifier | modifier le code]

Lenclume (Hammerfell en VO) est peuplée par les Rougegardes. Sa capitale est Sentinelle. La région compte notamment le grand désert d'Alik'r, qui couvre une grande partie du nord et du centre de la province. La côte nord de Lenclume forme, avec la pointe occidentale de Hauteroche, la Baie d'Illiaque.

Il est possible de s'y balader dans les jeux Arena et Daggerfall.

Marais Noir[modifier | modifier le code]

Le Marais Noir (Black Marsh en VO), ou Argonia, est peuplé par les Argoniens, une race de lézards anthropomorphes. Cette province n'a pas de capitale connue, même si des légendes circulent à son propos.

Il est possible de s'y balader dans le jeu Arena.

Morrowind[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Morrowind (province).

Morrowind est peuplée par les Elfes Noirs. Sa capitale est Longsanglot (Mournhold). Morrowind comporte également l'île de Vvardenfell, où trône le Mont Ecarlate, grand volcan menaçant la province entière dans The Elder Scrolls III : Morrowind. Il rentre également en éruption lors de la quatrième Ère, forçant grand nombre d'elfes noirs à la fuite.

Il est possible de s'y balader dans les jeux Arena et Morrowind.

Val-Boisé[modifier | modifier le code]

Le Val-Boisé (Valenwood en VO) est la patrie des Bosmers, les Elfes des Bois. Il fait partie intégrante du Domaine Aldmeri, fondé dans le sud-ouest de Tamriel. Sa capitale est Falinesti.

La province a été réclamée par le Second Empire et sa géographie a été décrite dans plusieurs essais impériaux.

Val-Boisé ne possède que très peu de cités et de villes. En effet, le Pacte Vert passé par les Bosmers leur interdit d'utiliser le bois ou les plantes comme matériaux de construction, et ils se refusent à utiliser la pierre. Il existe tout de même quelques routes à travers la province, construites par le Second Empire avec l'assentiment des Elfes. Mais, très longtemps, elles n'ont pas été entretenues, les Elfes des Bois se déplaçant sans problème dans la forêt. Néanmoins, les Elfes font maintenant réparer et élargir les routes, afin de permettre le débarquement et les manœuvres des troupes de l'Alliance du Domaine Aldmeri.

La forêt, de type majoritairement tropicale, est souvent impénétrable, même s'il y a quelques prairies du côté de la Côte Stridente.

Les comptoirs commerciaux établis par les Humains du Second Empire ont été abandonnés dans la majorité des cas, et récupérés par les hommes-bêtes, tels que les Centaures, les Orcs et les Imga.

Il est possible de s'y balader dans le jeu Arena.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les quatre Ères[modifier | modifier le code]

Tamriel, le lieu central des conflits du bien et du mal, a une longue histoire. Depuis l'Ère de l'Aube lorsque les dieux marchaient sur les Terres et de l'Ère Mérétique jusqu'à la Troisième Ère de la glorieuse dynastie Septim.

La longue Première Ère est la plus marquée par la différence de pouvoir des Elfes et des Humains et la naissance de quelques-unes des plus puissantes religions du territoire. Depuis le cœur de Tamriel, à Cyrodiil, commence l'émergence de la puissante race des humains, depuis leur misérable destin d'esclaves des Ayléides jusqu'à ce qu'ils deviennent finalement capables de repousser leurs Maîtres Elfes hors du continent. Les Cyrodiléens fondent alors le Premier Empire Alessien, qui dure de 242 à 2321. Dans la zone nord-est du continent, les peuples elfiques des Chimer et des Dwemer entrent en conflit à cause du cœur du dieu Lorkhan, après qu'ils ont repoussé ensemble les Nordiques qui occupaient Morrowind. Les Dwemer comptaient utiliser la puissance du Cœur pour donner vie à leur propre dieu, Anumidium, un immense golem. Mené par Indoril Nerevar, les Chimer défont les Dwemer, qui disparaissent en utilisant une dernière fois le cœur. Les trois généraux de Nerevar, Ayem sa femme (Almalexia), Sehti (Sotha Sil) son professeur et Vehk (Vivec), un de ses amis, trahissent Nerevar et s'empare des pouvoirs du Cœur de Lorkhan pour devenir le Tribunal, les dieux vivants de Morrowind. Voryn Dagoth (ensuite appelé Dagoth Ur), le meilleur ami d'Indoril Nérévar, est corrompu par la puissance incommensurable du Cœur et devient un seigneur du Mal. La princesse Daedra Azura maudit alors les Chimer et leurs chefs, changeant leur apparence et en faisant ainsi des Dunmer (des Elfes noirs). Le chaos règne de 2321 à 2703, lorsque le demi-dieu Reman qui repousse l'invasion des Hommes-serpents d'Akavir, et fonde le Second Empire humain qui domine tout Tamriel à l'exception de Morrowind.

La Seconde Ère commence après que le Potentat Akavirois Versidue-Shaie assassine le dernier empereur de la lignée Cyrodiil, Reman III Cyrodiil en 2920. C'est également l'ère où quelques-unes des plus grandes guildes sont nées, la Guilde des Guerriers par exemple fait partie des plus grands évènements de cette période. Le chaos s'installe dès le début de la nouvelle ère, en 430 lorsque la famille des Potentats, qui assurait la régence, est entièrement assassiné, mettant fin au Second Empire. Cette Ère prend fin lorsque, en 897, le général Nordique Talos unifie tout le continent grâce aux Numidium des Dwemer. Il change de nom et se fait couronner en tant que Tiber Septim, instaurant le début de la Troisième Ère et de la dynastie Septim.

La Troisième ère, que certaines personnes considèrent comme l'ère la plus glorieuse de Tamriel, est également le temps de la Dynastie Septim du Troisième Empire. En fait, la longue lignée des Empereurs et Impératrices Septim est au centre de nombreux évènements dans l'histoire, notamment la terrible et fratricide Guerre du Diamant Rouge et le long Simulacre Impérial de Jagar Tharn, où le trône impérial est usurpé par l'ambitieux Mage de Guerre Impérial Jagar Tharn pendant dix ans. De plus, cette ère est marquée par une résurgence du Numidium lors du Voile de l'Ouest, par la crise d'Oblivion et par la réincarnation de Nerevar, le plus grand général Chimeri.

La Quatrième ère commence lorsque Martin Septim, fils illégitime mais dernier descendant vivant d'Uriel Septim VII, se sacrifie pour mettre un terme à la crise d'Oblivion menée par le prince daedrique de la destruction Mehrunes Dagon. Par son sacrifice, Martin Septim met aussi fin à la lignée des Septim. L'empire se maintient avant de sombrer dans un nouveau chaos politique jusqu'à l’avènement en l'an 17 de Titus Mede I, premier empereur du Quatrième Empire, privé des provinces de Morrowind, Elsweyr, Val Boisé, de l'Archipel de l'Automne et du Marais Noir. En l'an 171 éclate la "Grande Guerre", entre le Domaine Aldmeri et son gouvernement, le Thalmor, contre l'empire qui perd Lenclume et doit signer un traité d'armistice l'affaiblissant considérablement. En l'an 201, la rébellion des Sombrages éclate en Bordeciel et c'est la guerre civile entre les Impériaux, fidèles à l'empire de Cyrodiil, basés à Solitude, et les Sombrages, mené par Ulfric Sombrage, jarl de Vendeaume.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Elder Scrolls Arena : Player's Guide, Bethesda Softworks, , 88 p., p. 55-56