Tamoya ohboya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tamoya ohboya est une espèce de cubozoaire formellement décrite en 2011. La Coalition on the Public Understanding of Science (en) a organisé un concours sur Internet dans le but de nommer cette nouvelle espèce. Il a été remporté par Lisa Peck, professeure de lycée en biologie marine[1],[2]. Elle a expliqué sa victoire en disant : « Je parie que ‘Oh Boy’ (Dis donc !) est la première chose qu'un biologiste ou un profane dit à la vue de cette méduse[3] ». En 2011, Tamoya ohboya était la première espèce du genre Tamoya à être découverte après plus de 100 ans[1]. Elle fait partie de la liste annuelle des dix nouvelles espèces de premier plan dressée par l'International Institute for Species Exploration en 2012[2].

Cette espèce a été découverte dans les eaux des Antilles néerlandaises[1]. Depuis 1989, il y a eu environ 50 observations confirmées de l'espèce[2], dont à peu près 45 se sont déroulées dans les eaux de Bonaire, et les autres, près des côtes du Mexique, de Sainte-Lucie, du Honduras et de Saint-Vincent[1]. L'espèce la plus proche d'elle vit dans les eaux du Brésil et au sud des États-Unis. Tamoya ohboya se caractérise par un estomac profond, la densité des cnidocystes et ses tentacules aux rayures dont la couleur varie du rouge orangé au marron foncé. Elle est difficile à capturer en raison de la rapidité de sa nage et de sa nature solitaire[1]. Son écologie est relativement inconnue, mais il s'agirait d'un prédateur diurne[1] se nourrissant de petits crustacés et poissons[2].

Comme les autres espèces de cubozoaires, Tamoya ohboya est très venimeuse[2]. Depuis 1989[2], trois personnes ont déclaré avoir été piquées par elle, et cette piqûre leur a causé une douleur intense, des lésions cutanées et, dans l'un de ces cas, une hospitalisation[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) Quentin Wheeler, « New to Nature No 51: Tamoya ohboya! », The Guardian, Guardian Media Group,‎ (lire en ligne)
  2. a b c d e et f (en) « Smithsonian-Identified Species Makes Top Ten New Species List », Smithsonian Institution, (consulté le 18 septembre 2012)
  3. (en) « “Ohboya!” It’s the Bonaire banded box jellyfish, a new species », sur Smithsonian Institution, (consulté le 24 janvier 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Vidéo sur Tamoya ohboya

Photos de Tamoya ohboya