Tamara Adrián

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tamara Adrián
Illustration.
Fonctions
Député de l'Assemblée nationale du Venezuela
En fonction depuis le
(4 ans, 5 mois et 24 jours)
Élection 2015
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Caracas (Venezuela)
Nationalité Drapeau : Venezuela venezuelienne
Parti politique Volonté populaire
Profession avocate

Tamara Adrián, née le à Caracas, est une femme politique vénézuélienne, élue à l'Assemblée nationale du Venezuela lors des élections législatives vénézuéliennes de 2015[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tamara Adrián est considérée comme la première personne transgenre élue au Venezuela et l'une des premières personnes transgenres membre d'une assemblée législative nationale dans le monde occidental[2]. Les médias l'ont initialement présentée comme la première parlementaire transgenre du continent américain, corrigeant ensuite cette information, dans la mesure où Michelle Suárez Bértora avait déjà été élue au Sénat de l'Uruguay en 2014[2],[3].

Sous l'impulsion de son fondateur Leopoldo López[4], elle s'engage au sein du parti Volonté populaire, situé dans l'opposition au gouvernement de Nicolás Maduro (PSUV)[2]. Elle prête serment à l'Assemblée nationale du Venezuela le [5]. Au cours de son mandat, elle entend promouvoir un accès approprié aux archives publiques sur l’identité, le mariage de même sexe et les droits de l’homme.

Avant son élection à la législature vénézuélienne, elle avait travaillé comme avocate et militante LGBT[6] notamment comme membre du conseil d’administration de l'Association internationale des lesbiennes, gays, bisexuels, trans et intersexes[1] et du comité d’organisation de la Journée mondiale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie[7]. Elle est également professeure de droit[3]. Elle a été obligée d'enregistrer sa candidature sous son nom de naissance masculin, car la loi vénézuélienne ne permet pas à une personne transgenre de modifier légalement son nom[6].

Début 2016, un film intitulé Tamara tourné par Elia Schneider, inspiré de sa vie, sort au Venezuela[4].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) « Tamara Adrián se convierte en la primera diputada transgénero en la historia de Venezuela », Noticia Al Día,‎ (lire en ligne)
  2. a b et c (en) « Venezuela Elects First Transgender Congresswoman in South America », sur OUT, (consulté le 28 janvier 2019)
  3. a et b « Tamara Adrián - Breaking Boundaries and Tackling Trans Rights on a Global Scale », sur www.salzburgglobal.org (consulté le 28 janvier 2019)
  4. a et b « Changer de sexe sous le chavisme », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2019)
  5. « Asamblea Nacional juramento Tamara Adrian, primera diputada transgenero en Venezuela », sur www.voluntadpopular.com (consulté le 28 janvier 2019)
  6. a et b (en) Corina Pons, « Venezuela's first transgender candidate Tamara Adrian to run for Congress », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 28 janvier 2019)
  7. (en) « Meet the Women Fighting Transphobia Across the Americas », sur www.advocate.com, (consulté le 28 janvier 2019)
  8. (en-US) « Tamara Adrián (Venezuela) », sur World Movement for Democracy (consulté le 28 janvier 2019)
  9. « Tamara Adrián es reconocida junto al Primer Ministro de Canadá con el premio “Future of Manhood” | El Tiempo Latino | Noticias de Washington DC », sur eltiempolatino.com (consulté le 28 janvier 2019)