Tamar (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tamar
(Tamer)
Illustration
Sur la rive de la Tamar, près de Plymouth. À l'arrière-plan, le Royal Albert Bridge et le Tamar Bridge.
Carte.
Le cours inférieur de la Tamar, de Launceston à la Manche, avec ses principaux affluents et les routes majeures.
Caractéristiques
Longueur 80,5 km
Bassin 1 000 km2
Bassin collecteur Tamar
Débit moyen 22,55 m3/s (Gunnislake)
Cours
Source Woolley Moor
· Localisation Paroisse de Morwenstow
· Altitude 300 m
· Coordonnées 50° 55′ 25″ N, 4° 27′ 46″ O
Embouchure Hamoaze
· Localisation Plymouth Sound (Manche)
· Altitude m
· Coordonnées 50° 21′ 30″ N, 4° 10′ 00″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Tavy
· Rive droite Ottery, Inny, Lynher
Pays traversés Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Comté Cornouailles / Devon

Le Tamar (Tamer en cornique) est un fleuve du Royaume-Uni. Il est situé dans le sud-ouest de l'Angleterre et sépare la Cornouailles du reste de l'Angleterre.

Hydronyme homonyme[modifier | modifier le code]

Le fleuve homonyme Tamar, qui coule en Tasmanie, lui doit son nom.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le peintre William Turner lors de son voyage à l'ouest de l'Angleterre à l'été 1811, a réalisé une huile sur toile représentant le ferry qui relie la ville de Saltash à Plymouth. Ruskin a décrit la peinture dans une lettre de 1852 comme «ce que l'esprit voit quand il cherche de la poésie dans l'humble vie réelle»[1].

Protection[modifier | modifier le code]

Depuis 1995, 195 km2 de la basse vallée de la Tamar constituent une Area of Outstanding Natural Beauty[2]. L'estuaire constitue un site d'intérêt scientifique particulier depuis 1991[3] et une zone importante pour la conservation des oiseaux depuis 2007[4],[5].

Science[modifier | modifier le code]

L'estuaire du Tamar a été étudié par un programme européen qui a montré que les estuaires perturbés sont le lieu d'importantes émissions de gaz à effet de serre[6].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Turner, Metropolitan Museum
  2. « Tamar Valley | Protected Planet », sur Protected Planet (consulté le )
  3. « Tamar - Tavy Estuary | Protected Planet », sur Protected Planet (consulté le )
  4. (en) « Tamar Estuaries Complex - BirdLife Data Zone », sur datazone.birdlife.org (consulté le )
  5. « Tamar Estuaries Complex | Protected Planet », sur Protected Planet (consulté le )
  6. Methane emissions from UK estuaries : Re-evaluating the estuarine source of tropospheric methane from Europe, février 2016, publié dans Marine Chemistry 180, par Robert C Upstill-Goddard, et J. Barnes, Newcastle University.